Passer au contenu principal
menu

Action : SuperDrecksKëscht fir Betrieber®

Avec l'initiative la SuperDrecksKëscht fir Betriber®, la Ville de Luxembourg incorpore un maillon important de la gestion des déchets moderne au Luxembourg à son plan d'action. Visant à améliorer en continu son système de gestion environnementale, cette action permet à la Ville de souligner son rôle exemplaire dans la restructuration écologique de notre société. Une telle décision a l'avantage de stimuler tous les acteurs impliqués dans l’économie nationale à protéger l’environnement et à exploiter les ressources naturelles de façon raisonnable. 

La Ville vise à prévenir, réduire, recycler et éliminer les produits dits « problématiques » de l'usage quotidien de ses services en sollicitant ses employés à respecter certaines manières de procéder :

  • Ne déversez en aucun cas les déchets toxiques ni dans votre poubelle ni dans l'égout.
  • Les récipients vides et tous les autres emballages de déchets problématiques ou toxiques ne doivent pas être jetés à la poubelle mais sont à remettre à la SuperDrecksKëscht®.
  • Veuillez ne jamais déposer des déchets à côté des conteneurs de la SuperDrecksKëscht®, ni devant la porte du centre de recyclage car ils représentent un danger, plus particulièrement pour les enfants, mais également pour notre environnement.
  • Etc.

Obtention du label Naturgemeng

Ce label a pour but de motiver les communes à agir en faveur de l'environnement et de les inciter à communiquer des mesures prises dans le domaine de la protection de la nature au niveau communal. 
Elles sont évaluées
par un jury selon les thématiques suivantes :

  • participation à des projets nationaux ;
  • zone d’habitation ;
  • zone verte ;
  • agriculture ;
  • sylviculture ;
  • eau.

Le 23 janvier 2015 commune de Luxembourg s'est vue remettre une plaquette du « Label Naturgemeng 2014 » pour saluer ses efforts menés en termes de protection de l’environnement qui se traduisent dans la réalisation de projets remarquables - conciliant de façon exemplaire les aspects de la planification communale et ceux de la préservation de la nature. En effet, la protection et la durabilité constituent une préoccupation majeure dans le cadre de la politique menée en matière d’aménagement du territoire de la Ville en vue du développement équilibré auquel elle aspire.

Certificat commune Fairtrade

La première certification en tant que « Faitrade Gemeng » a été obtenue en septembre 2011 et ensuite renouvelée en juin 2017 ; preuve manifeste de son engagement pour le commerce équitable.

La Ville de Luxembourg, qui au quotidien s'efforce à adopter des pratiques d'excellence en termes d'économie viable, contribue ainsi au développement durable qui respecte aussi bien l'être humain que l'environnement en Afrique, Asie et Amérique latine.

Initiative : une commune sans pesticides

La Ville s'est vue décernée deux fois en 6 ans le prix « Naturgemeng » de la Fondation Hellef fir d'Natur. Dans ce même contexte, dès 2009 le recours aux pesticides a été abandonné par tous les services communaux dès 2009 ; démarche qui fut officiellement confirmée par délibération du conseil communal en mai 2011. Il a été décidé que la commune va :

  • s'engager à ne pas utiliser des pesticides sur l'ensemble des terrains lui appartenant et notamment sur les terrains où jouent des enfants et même ceux qui se trouvent à proximité des endroits où il y a des enfants : autour des écoles, crèches et autres structures d'accueil, aires de jeux ; 
  • relancer la formation et la sensibilisation du personnel aux thèmes de l'environnement, en mettant en place des méthodes de travail alternatives pour que les services puissent travailler efficacement et à la satisfaction des citoyens ;
  • sensibiliser directement les plus jeunes en s'adressant aux structures d'accueil pour enfants et crèches privées, tout comme les jardiniers et les agriculteurs sur les effets négatifs et les dangers liés à l'utilisation de pesticides ; 
  • augmenter la biodiversité sur les terrains autour des écoles et structures d'accueil en diminuant les pelouses en faveur de parcelles avec des fleurs indigènes, sources de nectar et de pollen pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs. Une telle mesure augmenterait aussi la valeur éducative et pédagogique des terrains autour des écoles et structures d'accueil. 

En effet, une telle initiative visant à respecter et protéger l'environnement a un impact important sur l'élaboration du nouveau plan d'aménagement de la Ville, mais aussi tant sur la qualité de l'air que sur celle de l'eau et par déduction sur la qualité de vie de ses citoyens.

Initiative : Luxembourg sans OGM

Avec son adhésion à l'initiative Luxembourg sans OGM qui regroupe 26 organisations en 2009, la Ville de Luxembourg rejoint la volonté de la majorité des consommateurs luxembourgeois qui rejettent les OGM dans leurs assiettes. La Ville s'engage donc davantage au niveau international en faveur d'une politique qui protège l'environnement, l'agriculture et la santé des consommateurs des risques et des dangers relatifs aux OGM en :

  • refusant que les repas servis dans les cantines, crèches et foyers de la Ville par ses services de restauration contiennent des ingrédients OGM grâce à l'introduction d'une clause « sans OGM » dans les cahiers des charges pour les prestations de service dans le cadre d'appels d'offres ;
  • interdisant que des cultures transgéniques soient cultivées sur ses terrains ;
  • et insérant une clause de renoncement aux OGM dans les contrats de bail à ferme lors de leur renouvellement.

Déclaration d'engagement autour du papier

Le développement durable à long terme n’étant que possible si les individus et sociétés modifient leur manière de penser et d’agir, la Ville de Luxembourg apporte une contribution significative à la protection du climat comme des espèces avec la déclaration d'engagement intitulée « Selbstverpflichtung - Proppere Pabéier ».

Depuis février 2008, la Ville se mobilise pour :

  • une utilisation modérée et raisonnable de la ressource papier ;
  • la sensibilisation à une gestion plus pérenne en informant les employés de tous les départements et administrations des avantages environnementaux du papier recyclé et en enseignant la bonne mise en pratique de cette nécessité ;
  • l’usage de papier de bureau exclusivement recyclé ;
  • une impression des supports de communication réalisée prioritairement et principalement sur du papier recyclé dans la mesure des possibles.

L’application de ces principes n’étant pas régie par une commission de contrôle, c’est grâce à une information transparente et à l’apprentissage que les employées de la commune constituent une réelle citoyenneté informelle et deviennent eux-mêmes ambassadeurs de l’initiative. Subséquemment, cette participation volontaire contribue à mener à bien l’objectif de la Ville en termes de durabilité. Précisément, ce mémorandum sert donc à aboutir à une mitigation du changement climatique et la conservation des paysages.

Certificat FSC

En juillet 2007, la Ville de Luxembourg s'est vue décerner par l'IMO (Institut für Marktökologie - institut d'écologie du marché), le certificat l'organisation internationale FSC (Forest Stewardship Council)  en vue d'œuvrer « Fir en nohaltege Bësch ».

Le but étant de :

  • tenir compte du milieu naturel et préserver l’environnement ;
  • respecter les valeurs sociales des populations locales ou indigènes et des travailleurs forestiers ;
  • et garantir une viabilité économique à long terme des ressources forestières.

Affiliation à l'Alliance pour le climat

Depuis plus de 25 ans, les municipalités membres de Climat Alliance/Alliance pour le climat œuvrent, en partenariat avec les peuples indigènes des forêts tropicales, en faveur du climat. A l’heure actuelle, le « Klima-Bündnis Lëtzebuerg » compte 37 communes membres (mars 2017).

Les activités de la commune sont multiples et couvrent de nombreux domaines. L'éventail d'initiatives va d'actions locales et nationales telles que notamment la rénovation énergétique des bâtiments communaux ou encore le développement de la mobilité douce jusqu’aux projets de développement solidaires.

Certificat d'adhésion ICLEI

En vue de parvenir à des améliorations tangibles en termes de durabilité, la Ville de Luxembourg est devenue un membre à part entière du « ICLEI » (Conseil international pour les initiatives écologiques locales) le 19 juin 2003.

Échange avec l' « Ëmweltberodung Lëtzebuerg »

« Ëmweltberodung Lëtzebuerg a.s.b.l. » (EBL) est une organisation de conseil neutre dans le domaine de l'environnement, qui prévoit le soutien de la commune en représentant une réelle plate-forme d'échange d'idées et d'expériences.

Travaillant sur le terrain et cherchant l'échange direct avec ses citoyens, la Ville de Luxembourg a une grande responsabilité pour la protection de l’environnement humain et naturel. C'est grâce à l'interaction avec de telles organisations multidisciplinaires, que la Ville peut étoffer son champ de compétences en matière de conservation de la nature, la gestion de l’eau, la gestion des déchets, l’énergie, les achats publics durables, etc. et ainsi avoir un impact considérable sur l'environnement dans sa globalité.