Passer au contenu principal
menu

Présentation du projet

Vendredi 17 mai 2019, Madame Lydie Polfer, bourgmestre, et Monsieur Serge Wilmes, premier échevin, ont présenté le concours d’idées urbanistique qui a été lancé dans le cadre de la mise en valeur des terrains occupés actuellement par le Stade Josy Barthel avec ses alentours à la route d’Arlon.

« Wunnquartier Stade » : un projet résidentiel au cœur de la ville

Les parcelles visées par le concours comprennent les terrains occupés actuellement par le Stade Josy Barthel, un terrain de football, un hall omnisports, des courts de tennis, les bâtiments du Service Incendie et Ambulances et du Service Hygiène, le centre de recyclage, une centrale énergétique, une crèche ainsi que les bâtiments des Sœurs Franciscaines et un espace libre sur leur terrain.

Sur un total de quelque 10 hectares, 83% appartiennent à la Ville, les terrains restants étant la propriété de la Congrégation des Sœurs Franciscaines de la Miséricorde.

Le site profite de la proximité du centre-ville et d’une bonne connexion aux transports en commun qui sera encore améliorée par l’extension du réseau du tram de la place de l’Etoile vers Mamer. Avec la réalisation du projet « Wunnquartier Stade », la route d’Arlon gardera sa fonction en tant qu’axe de circulation principal reliant la capitale aux communes voisines à l’ouest. Concernant la mobilité douce, il est prévu d’intégrer une piste cyclable à la chaussée route d’Arlon, de mettre en place des stations du système de location vel’OH! et de créer des liaisons piétonnières et cyclistes de manière à relier le nouveau quartier résidentiel aux espaces verts qui se trouvent dans les environs (Rollingergrund, Limpertsberg, Belair).

Les terrains conviennent dès lors parfaitement à la réalisation d’un projet mixte privilégiant la création de logements, première priorité du Collège des bourgmestre et échevins de la Ville.

Création de logements variés et abordables

Le concours a pour objectif la reconversion des terrains en quartier résidentiel avec la création de logements variés et abordables. À côté des logements, le projet prévoit également des commerces de proximité, des espaces de rencontre et de détente, des crèches, un centre de rencontre, des complexes sportifs, des aires de jeux..., des infrastructures et services primordiaux pour garantir une qualité de vie élevée aux futurs habitants du quartier.

Un concours en 2 phases avec participation citoyenne

Le concours d’idées urbanistique se déroule en deux phases distinctes lors desquelles la participation citoyenne sera un élément essentiel : en effet, il importe au Collège des bourgmestre et échevins d’échanger avec le public afin de prendre en compte ses suggestions et de réaliser un projet répondant aux besoins concrets de la population. 

Phase I

Le samedi 18 mai 2019, un appel d’offres ouvert européen a été lancé : il s’adresse à des urbanistes qualifiés qui présenteront une première ébauche de projet par voie de dépôt d’une candidature anonyme. 

Un cahier des charges précise les termes du concours et les éléments essentiels à prévoir.

En janvier 2020, un comité de sélection, composé de représentants de la Ville, du ministère de l’Intérieur, du ministère du Logement, de la SNHBM, de l’OAI et de la Congrégation des Sœurs Franciscaines, ainsi que d’un professeur en architecture de l’Université du Luxembourg et de plusieurs experts internationaux, choisira jusqu’à 15 participants Maximum.

Les projets sélectionnés seront ensuite présentés au Conseil communal, puis exposés de manière anonyme pendant deux semaines environ. Lors de cette étape, le public aura l’occasion de participer activement au processus d’élaboration du nouveau projet : un échange avec les citoyens permettra de recueillir leurs idées qui seront transmises aux participants du concours et seront intégrées dans la mesure du possible dans les projets.

Phase II

La phase II du concours commencera en avril 2020 et consistera en une consultation rémunérée des équipes sélectionnées dont l’anonymat sera levé à ce moment-là. Après l’intégration des remarques des citoyens dans les projets et l’élaboration d’un projet d’urbanisme, le comité de sélection pourra réduire le nombre d’équipes du Concours.

Les équipes restantes remettront leurs projets finaux : le Conseil communal et les citoyens auront de nouveau la possibilité de donner leur avis sur les différents projets. 

La deuxième phase du concours se clôturera début 2021 par l’exposition des projets et la proclamation de l’équipe Lauréate.

Suite du calendrier

Le projet lauréat servira de base pour l’élaboration d’un plan d’aménagement particulier (PAP) à adopter par le Conseil Communal.

Documents