Aller au contenu principal
menu

Eau potable : de la source au robinet

Depuis toujours, l'un des soucis majeurs de la Ville de Luxembourg a été de pourvoir à une eau potable de bonne qualité et en quantité suffisante pour alimenter la population résidente.

Une eau potable doit être agréable à boire, elle doit être claire et avoir un bon goût. En tant que produit naturel enrichi en oligo-éléments et en sels minéraux, ses qualités gustatives varient selon la propriété des roches et des sols qu’elle rencontre. Selon le lieu, elle sera plus ou moins calcaire, riche en magnésium et parfois douce ou dure. Une eau est par définition potable si les normes fixant les teneurs limites pour certaines substances ne sont pas dépassées.

La Ville met à la disposition de ses résidents une eau saine dont en moyenne 60% proviennent des sources propres de la Ville qui se trouvent à Muhlenbach, Septfontaines, Pulvermuhl, Grunewald, Kopstal et Birelergrund. 40% de la fourniture de l'eau potable est couverte par l'eau de surface en provenance du lac de la Haute Sûre.

Les bienfaits de l’eau du robinet

Celui qui boit de l’eau de manière régulière est plus performant et arrive mieux à se concentrer ! Comme le corps humain perd beaucoup d’eau tout au long de la journée, il faut boire au moins 1 litre à 1,5 litres par jour (6 grands verres) pour renouveler les réserves en eau, même si on n’a pas soif.

En plus, l’eau du robinet est particulièrement bonne pour la santé. Saviez- vous par exemple qu’un litre d’eau du robinet couvre 15% à 20% des besoins quotidiens en calcium ?

Entretien régulier

La garantie d'un approvisionnement ininterrompu en eau potable de qualité nécessite l'entretien régulier des réservoirs d'eau et des conduites d'eau ainsi que le remplacement progressif des conduites et l'extension du réseau de plus de 400 kilomètres de conduites d'eau. Ainsi la réduction progressive de l'eau non comptabilisée sur le réseau de distribution, l'amélioration des technologies réduisant la consommation domestique et le comportement responsable des consommateurs résulte en une décroissance continuelle de la consommation d'eau par habitant.

Sources de la Ville

La Ville de Luxembourg fournit environ 7,5 millions de m3 d'eau potable par an, avec une tendance constante à la baisse due à la réduction des pertes sur les réseaux, aux appareils domestiques plus économes et au comportement responsable des consommateurs.

Les captages qui sont exploités par la Ville de Luxembourg, drainent des eaux provenant de l’aquifère du Grès de Luxembourg et sont situés à moins de 10 kilomètres de la commune. Ils peuvent être regroupés en 6 secteurs principaux hydrogéologiquement distincts (voir illustration ci-dessous):

  • sources de Kopstal en rive droite de la Mamer (KRD), 24 sources et
  • rive gauche de la Mamer (KRG), 11 sources,
  • Siweburen et Millebaach (MS), 4 sources,
  • Glaasburen et Dommeldange (GD), 16 sources,
  • Birelergronn (B), 13 sources, et
  • captage de Polfermillen (PO), 1 source.

 

L’eau des sources de la capitale est acheminée vers les stations de pompage d’où elle est pompée vers les réservoirs et les châteaux d’eau situés sur les hauteurs environnantes.

Eau du lac de barrage

Les eaux du lac du barrage subissent un traitement en cinq phases dans la station d’Esch-sur-Sûre comprenant une ozonisation, une floculation, une filtration sur lit de sable, une désacidification et une désinfection. Pour faire face aux consommations de pointe, le SEBES dispose de trois sites de rechange avec des forages en profondeur.

Fontaines d'eau

A l'aide de ses fontaines, la Ville de Luxembourg met gratuitement à disposition de l'eau potable à ses citoyens et visiteurs. Les fontaines sont nettoyées et désinfectées plusieurs fois par semaine dans le but d'offrir une source d'eau adéquate.

Dureté

Pour les eaux des sources issues du grès de Luxembourg, la dureté totale varie entre 14 et 18 degrés allemands (ce qui équivaut à 25-33 degrés français), la teneur en nitrates varie entre 13 et 43 mg/litre (taux maximal admissible: 50 mg/litre). L'eau de source est en équilibre du point de vue calcaire - acide carbonique et ne présente pas de caractère d'agressivité. Compte tenu de sa dureté carbonatée relativement élevée, elle présente, à partir d'une certaine température (55°C), une tendance de précipitation du calcaire.

L'eau fournie par le SEBES est une eau assez douce, avec une dureté totale de 4,5 degrés allemands (8 degrés français) et sa teneur en nitrates est de 20 mg/litre en moyenne. Selon les quartiers les eaux distribuées proviennent des sources de la Ville ou du SEBES ou encore constituent un mélange des deux.

Zones de protection

Pour maintenir et améliorer la qualité des eaux souterraines et de l'eau potable, des zones de protection des sources sont actuellement instaurées. Des campagnes de réduction des nitrates et pesticides sont menées auprès des agriculteurs en collaboration avec la Chambre de l'Agriculture et l' «Institut fir Biologesch Landwirtschaft an Agrakultur Lëtzebuerg». Les 72 sources captées sont modernisées et sécurisées en permanence et chaque année plus de deux mille analyses sont effectuées.

Pour en savoir plus

Contacter le service

Coordonnées

Bâtiment "Rocade"

3, rue du Laboratoire
L-1911 Luxembourg

S'y rendre en bus

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi

de 8h à 12h et 13h à 16h

Contacter le service

Coordonnées

338, rue du Rollingergrund
L-2442 Luxembourg

S'y rendre en bus

Horaires d'ouverture

Lundi - vendredi

de 08 à 12h & de 13 à 17h

Permanence

4796-3003