Passer au contenu principal

Forum pour jeunes « Lëtz’ Discuss »

QUESTION PAR Madame ANA Correia Da Veiga

Les jeunes de la Ville de Luxembourg étaient amenés à discuter, lors des forums pour jeunes dans les différents quartiers et infrastructures. Les réclamations et suggestions des adolescents ont été retranscrites dans le rapport « Lëtz’ Discuss ». La commission de l’Enfance et de la Jeunesse a eu l’occasion d’entendre les jeunes faire part de leurs idées et besoins devant Madame le bourgmestre et les membres de la commission de l’Enfance et de la Jeunesse, en date du 21 février 2018.

Trois ans après cette rencontre, déi Lénk aimerait avoir des détails concernant les suites données aux doléances et recommandations des jeunes. Nous aimerions aussi avoir plus d’informations pour les futurs forums pour jeunes.

Est-ce que vous pouvez nous communiquer les suggestions qui ont été mises en pratique jusqu’à ce jour ? Quelles propositions mentionnées dans le rapport de « Lëtz Discuss » ont été exécutées ou sont en train d’être concrétisées ?

Est-ce qu’il y a des projets qui ont été réalisés par des adolescents suite aux forums pour jeunes ? Est-ce que les jeunes avaient la possibilité d’opérer leurs propres idées ? Par exemple avec l’aide des maisons de jeunes ou avec le soutien des chefs de scouts ?

Est-ce qu’un budget a été prévu pour que les jeunes puissent élaborer un projet .... ?

Comment est-ce que les jeunes qui ont participé aux forums ont appris que leurs projets / leurs suggestions ont été réalisés ou mis en oeuvre ? Comment est-ce que les jeunes ont su que leur implication dans un forum a eu un impact positif pour leur quartier ou pour la ville ? Est-ce qu’il y a eu par exemple une communication dans le City Mag ou dans une autre publication ?

Est-ce que de prochains forums pour jeunes et des forums pour enfants sont planifiés ?

Comment est-ce que la Ville de Luxembourg prévoit la participation des jeunes et des enfants dans la planification de la Ville de Luxembourg, dans leur quartier, dans leur école et dans leur milieu ou contexte ?

REPONSE DE Monsieur l’échevin Maurice BAUER

Il s’agit d’un sujet que la Ville de Luxembourg suit depuis de longues années avec beaucoup d’engagement. Depuis 2003, la Ville organise régulièrement des forums des jeunes, dont l’objectif est d’impliquer les jeunes résidents dans les démarches et concepts les concernant afin de les initier à la participation active et de les éduquer à la citoyenneté. La Ville poursuivra bien entendu cette tradition. Le dernier forum a eu lieu en 2018, et la Ville lancera une nouvelle édition en 2022.

Les suggestions faites par les jeunes en 2018 et inscrites au rapport concernent de nombreux services de la Ville. Nous nous efforçons de tenir compte de ces suggestions dans la mesure du possible, c.-à-d. selon nos moyens et selon nos plannings. Parmi les projets réalisés ou en voie d’élaboration, on peut citer les nouvelles maisons des jeunes au Cents et à Cessange, le développement permanent du réseau d’autobus et du réseau de pistes cyclables, du WiFi et des infrastructures sportives.

Le suivi est assuré par les différents services communaux concernés, qui en informent en principe le Service Jeunesse et Intervention sociale. Un échange professionnel régulier a lieu avec les responsables des maisons de jeunes et des scouts. Il y a des échanges dans le cadre des cercles de qualité de la Ville (4 fois par an) et lors des plateformes de concertation avec le ministère de l’Éducation nationale (2 fois par).

Le jeunes ont la possibilité de demander le soutien de la Ville pour tout projet qu’ils souhaitent réaliser. L’année passée, j’étais chez les scouts à Cents, qui ont exprimé le souhait d’organiser une action de nettoyage en coopération avec le Service Hygiène. La Ville est prête à soutenir ce projet, qui n’a pas encore pu être réalisé en raison de la pandémie. Nous agissons en quelque sorte comme un « guichet unique » pour faire le lien entre les jeunes et les services communaux concernés. Nous faisons cela avec beaucoup d’enthousiasme et nous essayons d’aider là où nous le pouvons.

Les résultats des forums des jeunes de 2017 et de 2018 ont été publiés sur Internet et ont été présentés aux responsables politiques. Le feedback n’a pas été donné directement aux jeunes, mais via les canaux d’information usuels de la Ville (City Magazine, site Internet de la Ville, etc.) ainsi que dans le cadre de l’échange quasi quotidien de notre Service Jeunesse avec les groupes de scouts.

Les prochains forums pour jeunes sont prévus pour octobre 2022. Ces forums s’adresseront à nouveau aux jeunes à partir de 12 ans. Il n’est pas prévu d’y associer les enfants âgés de moins de 12 ans. Un sondage sera lancé en mars/avril 2022 auprès des jeunes afin de prendre en compte également les opinions de ceux qui ne sont pas membres d’une organisation de jeunesse et ne fréquentent pas les maisons de jeunes. Il s’agit d’identifier leurs préoccupations, souhaits et besoins. En fonction des résultats, la Ville envisage d’élargir les forums à des groupes de jeunes autres que les scouts et les jeunes fréquentant les maisons des jeunes. Nous présenterons bien sûr les résultats aux responsables politiques de la Ville. Je souhaite beaucoup de succès aux prochains forums pour jeunes !

Le recyclage pendant les manifestations

QUESTION PAR Madame Claudie REYLAND

En 2020, 59.716 tonnes de déchets ont été produites sur le territoire de la Ville de Luxembourg. Le collège échevinal souligne à chaque occasion de faire des efforts considérables pour réduire la quantité des déchets produits et d’encourager la population au recyclage et à la réutilisation. En 2019, déi gréng avaient fait des propositions concrètes et ambitieuses pour réduire les déchets et avaient insisté à ce que la Ville montre le bon exemple et qu’elle organise des « green events ».

Récemment, lors d’un match de football au Stade de Luxembourg, les spectatrices et les spectateurs ont reçu à l’entrée des drapeaux pour soutenir leur équipe. Par la suite, des photos circulaient sur les médias sociaux qui montraient que des milliers de drapeaux et autres déchets ont simplement été jetés par terre.

Quel a été le matériel de ces drapeaux distribués au Stade de Luxembourg ? S’agit-il d’un matériau recyclable ? De quelle quantité s’agit-il ?

Le collège échevinal n’envisage-t-il pas un concept pour que ces drapeaux puissent être réutilisés lors des prochains matchs ?

Est-ce que le collège échevinal prévoit d’élaborer un catalogue avec des mesures claires pour l’organisation de « green events » ? Est-ce que ce catalogue pourra être appliqué chaque fois que la Ville est impliquée dans l’organisation d’un événement public sur le territoire de la Ville ? Je pense notamment au marathon, et je reviendrai à ce sujet dans le cadre de la convention afférente.

REPONSE DE Monsieur l’échevin Patrick GOLDSCHMIDT

J'aimerais vous donner des détails sur les drapeaux, mais il s'agissait d'une action de la FLF. Cependant, nous avons tiré la sonnette d'alarme et nous voulons mettre un terme à de telles actions, que ce soit dans le cadre de matchs de football ou d'autres événements sportifs. La distribution de gadgets doit être discutée au préalable avec la Ville. Nous avons pour cela un Délégué à l'environnement, un Service Hygiène et un Service Espace public, Fêtes et Marchés qui disposent de directives précises à l’attention des organisateurs. Nous demanderons également au comité de gestion du stade de faire attention qui distribue quoi dans le stade. En outre, nous essayons d'appliquer cette règle lorsque des acteurs externes organisent des événements dans la ville. De nombreux gadgets sont toujours distribués pendant le marathon. La Ville n'a pas toujours une influence sur la nature de ces gadgets. Nous allons faire pression sur les sponsors et les autres acteurs concernés pour qu'ils ne distribuent que des produits écologiques.

La Ville a commandé une étude pour voir comment nous pouvons organiser des événements éco-responsables. Il existe plusieurs catégories, allant des tout petits événements aux très grands. Les services compétents présenteront les conclusions de cette étude au collège échevinal dans les semaines à venir. Si certaines choses pourront être mises en œuvre rapidement, les événements plus importants nécessitent une logistique importante, de sorte que la mise en œuvre des mesures correspondantes devrait prendre plus de temps. Nous voulons en tout cas parvenir à ce que les événements soient beaucoup plus respectueux de l'environnement qu'ils ne le sont aujourd'hui.

Le Hall Victor Hugo

QUESTION PAR Monsieur Tom Krieps

Ma question, que j’avais posée en date du 6 janvier 2022, concernait la raison pour laquelle le centre de vaccination a dû être transféré d’urgence du Hall Victor Hugo à la LuxExpo. Il semble que des parties de panneaux de revêtement étaient tombées du plafond, ou qu’il y avait au moins un risque que des panneaux tombent du plafond. Ce danger n'avait-il pas été remarqué auparavant ?

REPONSE DE Madame le bourgmestre Lydie POLFER 

Comme je l’ai expliqué entretemps dans la presse, un petit morceau de plâtre (3x10 cm) était tombé du plafond le soir du 30 décembre 2021. Par mesure de précaution, le Hall Victor Hugo a été immédiatement fermé. De toute façon, le 1er janvier 2022, aucune activité n’y était prévue, mais le 2 janvier, de nombreux rendez-vous de vaccination étaient prévus. Après consultation de M. Luc Feller, Haut-commissaire à la protection nationale, il a été possible de transférer rapidement le centre de vaccination vers les halles de la LuxExpo. Les parties concernées du plafond du Hall Victor Hugo ont été sécurisées par un filet.

Le nouveau centre de vaccination à la LuxExpo a très bien fonctionné, et il y aurait même eu la possibilité de prévoir une extension du centre. Malheureusement, il n’a pas été possible d’installer le centre définitivement à la LuxExpo, étant donné que les surfaces concernées avaient déjà été louées en vue de certaines expositions. C’est pourquoi le centre de vaccination fonctionnera à nouveau dans le Hall Victor Hugo à partir du 8 mars. Je tiens à exprimer ma grande reconnaissance à toutes les personnes concernées pour le fait que le déménagement vers la LuxExpo s'est déroulé en un temps record (en une journée) - et que ce sera vraisemblablement à nouveau le cas lors du retour dans le Hall Victor Hugo.

L’élargissement de la participation citoyenne à la sphère virtuelle

QUESTION PAR Madame Eduarda MACEDO

Les reunions et les rassemblements publics ou privés ont subi de sérieuses restrictions en raison de la pandémie de Covid-19. Les entreprises, les administrations, les services, les organes politiques, les associations et les personnes ont dû apprendre à travailler et à communiquer autrement, à savoir virtuellement. Malgré les inconvénients d’un contact humain rétréci, les technologies ont offert beaucoup de possibilités. Elles permettent, par exemple, au conseil communal de se réunir virtuellement, de sorte que la vie démocratique peut continuer à fonctionner.

La Ville de Luxembourg organise régulièrement des procédures de participation citoyenne et des réunions d’information et de consultation des habitants dans les quartiers. Ces réunions vont de l’aménagement à portée limitée à des réunions plus complexes, telles que celle du lancement du plan de mobilité, les rendez-vous au quartier de la Gare ou les rendez-vous concernant la présentation des plans d’aménagement particulier Villeroy&Boch et place de l’Étoile.

Ce qui concerne tout le monde mérite d’être discuté par tout le monde. Il serait donc judicieux de chercher à inclure, lors de ces rendez-vous, les franges relativement importantes de la population qui, indépendamment de leur volonté, ne peuvent s’y rendre pour différentes raisons.

En outre, le constat s’impose que les citoyens souhaitent s’exprimer de façon différente, en-dehors des canaux plus classiques, et qu’il y a des mouvements spontanés à de nombreux niveaux, par exemple sur le plan des partis politiques, des syndicats et des associations.

Que pense le collège échevinal, dans une perspective de modernisation, de la possibilité de permettre systématiquement aux citoyens de suivre et de participer en ligne aux réunions auxquelles il invite ? La Ville dispose-t-elle des ressources techniques et humaines pour le faire, et est-ce que le collège échevinal est prêt à les mobiliser à cet effet ?

REPONSE DE Monsieur l’échevin Serge WILMES 

Je peux répondre à toutes vos questions par l’affirmative. Beaucoup de ce que vous avez mentionné dans votre question est déjà une réalité. Dès le début de la pandémie en 2020, le collège échevinal a veillé, ensemble avec le service TIC, à équiper la Ville de la technique nécessaire pour pouvoir organiser les réunions sous forme virtuelle, y compris les réunions du collège échevinal et celles des commissions consultatives. Cela fonctionne depuis un an et demi. Du matériel informatique supplémentaire a été acheté.

Permettre aux citoyens de participer aux réunions en ligne fait partie de notre stratégie « Smart City ». Cette possibilité existait, par exemple, lors de la réunion du 18 janvier 2022 relative au PAP « Villeroy&Boch ». De nombreux citoyens s’étaient inscrits pour y participer sous forme virtuelle. Cela a fonctionné plus ou moins bien, et le Service TIC veillera à ce que les salles de réunion de la Ville réparties sur le territoire urbain soient équipées de la technique requise pour permettre une présence virtuelle. Il est important pour nous de continuer à organiser des réunions où l'on peut se rencontrer sur place - ce qui est tout de même différent -, mais l'un n'exclut pas l'autre. Nous sommes donc tous d'accord sur ce point et nous poursuivrons nos efforts dans ce sens.

Prolongation d’une ligne de bus et d’une piste cyclable municipale vers la Maison de la nature et la zone d’activités économiques Parc Luxite à Kockelscheuer

QUESTION PAR Monsieur François BENOY

Le bourgmestre de la commune de Roeser a annoncé lors d’une réunion du conseil communal que sa commune réaliserait, en collaboration avec la Ville de Luxembourg, un chemin mixte pour piétons et cyclistes sur le CR186 entre le pôle d’échange près du stade et la Maison de la nature, pour rejoindre par la suite la zone d’activités économiques Parc Luxite. La planification et l’exécution seraient réalisées par la Ville de Luxembourg et cofinancées par la commune de Roeser. De plus, il a été communiqué aux conseillers communaux de Roeser qu’une ligne de bus des AVL sera prolongée de la Cloche d’Or/Stade vers la zone d’activités économiques Parc Luxite à Kockelscheuer.

Le Collège échevinal peut-il confirmer ces deux projets ? Concernant la piste cyclable, quelle infrastructure est planifiée ? Quel est le tronçon prévu ? Quand sera-t-elle réalisée ? Concernant la connexion d’autobus, quelle ligne sera prolongée ? Quelle sera la fréquence ? Quels arrêts seront desservis ? Quand sera-t-elle mise en service ?

REPONSE DE Monsieur l’échevin Patrick GOLDSCHMIDT 

Je peux confirmer les deux points énoncés par Monsieur le conseiller Benoy. En septembre 2020, il a été retenu, dans le cadre d’une réunion entre la Ville de Luxembourg et la commune de Roeser, de charger un bureau d’études d’une analyse en vue de la réalisation d’un chemin mixte pour piétons et cyclistes le long du CR186 entre la zone d’activités économiques Parc Luxite à Kockelscheuer et la Cloche d’Or. Il a été retenu que le projet serait réalisé sous le lead de la commune de Roeser et que la Ville de Luxembourg le cofinancerait à raison de 50%, l’itinéraire cyclable prévu étant situé à moitié sur le territoire de la commune de Roeser et à moitié sur celui de la Ville de Luxembourg. L’itinéraire cyclable aura une longueur d’environ 1,5 kilomètres et une largeur de 3,50 mètres. Des discussions avec le ministère de l’Environnement ont été menées au cours des mois passés, et dès que les formalités liées à l’accord de la Ville de Luxembourg seront achevées, un autre bureau d’ingénieurs sera chargé de la planification de détail en vue de la réalisation du projet.

La ville connectée

Suivez la Ville sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Suivez la Ville de Luxembourg sur les réseaux sociaux.