Passer au contenu principal

Introduction

Partant du constat qu’au niveau national, le pourcentage des rues portant un nom de femmes est nettement inférieur à celui des rues portant un nom d’homme, l'action « Affichons l'égalité » initiée par le Conseil national des femmes du Luxembourg vise à sensibiliser le la sphère politique ainsi que le grand public à augmenter la visibilité des femmes méritantes dans l’espace public. Ainsi, la Ville de Luxembourg a décidé de d’attribuer à six rues et une place fortement fréquentée des dénominations symboliques.

La Ville de Luxembourg, résolument tourné vers un avenir plus égalitaire, reconnaît que l’égalité des femmes et hommes, des filles et des garçons, constitue un droit fondamental et que la prise en compte des discriminations multiples et obstacles est une nécessité pour assurer l’égalité des chances dans tous les domaines de la vie. Pour faire avancer l’égalité des femmes et des hommes, la Ville s’est dotée d’un plan d’action pluriannuel guidant la mise en œuvre de la politique communale en la matière et se base sur la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. Afin de mener à bien cette mission au quotidien, la Ville est soutenue par la chargée à l’égalité, qui est un garant d’une politique d’égalité structurée et durable, ainsi que par la Commission consultative pour l’égalité entre femmes et hommes.

Organisateur/Organisatrice(s) :

Collège des bourgmestre et échevins
Conseil national des femmes du Luxembourg

Rue Dr. Marie-Paule Molitor-Peffer

Rue Beaumont -> Rue Dr. Marie-Paule Molitor-Peffer

Dr. Marie-Paule Molitor-Peffer (1929 - 1999)

Après avoir terminé ses études en médecine, choix encore peu habituel pour les filles à l’époque, Marie-Paule Peffer se fait remarquer pour son engagement en faveur d’une éducation sexuelle moderne, d’un accès aux méthodes de contraception et d’une décriminalisation de l’avortement. Spécialisée en gynécologie, elle aborde des thématiques taboues dans la société luxembourgeoise et dénonce les violences envers les femmes en ayant recours à la plume : lettres aux rédactions, publications scientifiques, prises de position… En 1965, Marie-Paule Peffer fonde le Planning familial dont le siège se trouve à Luxembourg-ville.

Rue Elsy Jacobs

Rue des Capucins -> Rue Elsy Jacobs (1933 - 1998)

Elsy Jacobs (1933 - 1998)

À une époque où les femmes sont largement exclues du sport professionnel, Elsy Jacobs, originaire du Pfaffenthal, se lance dans une lutte acharnée pour imposer le professionnalisme dans le cyclisme féminin. Ne disposant pas d’une licence sportive, elle se présente aux courses en France, en Belgique et aux Pays-Bas, ce qui lui vaut maintes fois d’être exclue jusqu’à ce qu’une écurie française accepte de la prendre sous contrat. En 1958, elle remporte le premier championnat du monde de cyclisme pour dames. Au total, elle décroche 15 titres de championne du Luxembourg sur route et dispute 1.059 courses dont elle en gagne 301.

Rue Helen Buchholtz

Rue de la Poste -> Rue Helen Buchholtz (1877 - 1953)

Helen Buchholtz (1877 - 1953)

Issue de la bourgeoise aisée, Charlotte Helena Buchholtz suit dès son jeune âge des cours particuliers de piano, de violon et de solfège. Alors qu’à l’époque les conservatoires de musique n’existaient pas encore, la jeune femme s’instruit en tant qu’autodidacte. Elle devient la première femme au Luxembourg à percer dans le monde de la création musicale. 139 compositions voient le jour le long d’une vie consacrée essentiellement à l’éducation musicale mais uniquement un dixième a été publié par la compositrice qui habite à Luxembourg-ville jusqu’à sa mort.

Rue Joséphine Jacquemart-Jaans

Rue Genistre -> Rue Joséphine Jacquemart-Jaans (1890 - 1988)

Joséphine Jacquemart-Jaans (1890 - 1988)

Le sport a toujours joué un rôle de tout premier plan dans la vie de Joséphine Jaans. Après avoir dû démissionner de son poste de professeur de gymnastique en raison d’un accident, la jeune femme poursuit son engagement en faveur des activités sportives féminines. En 1925, elle fonde la Fédération Luxembourgeoise des Sports Féminins, faisant du basket-ball la discipline phare du sport féminin au Luxembourg. En 1937, la passionnée du sport organise la troisième Fête fédérale de la Gymnastique Féminine. Son courage la pousse à se rallier avec son fils au mouvement de la Résistance. Arrêtée en 1941, elle passera deux années en prison. Après la guerre, Joséphine Jaans s’investit dans la Loterie Nationale et continue à pratiquer une activité sportive jusqu’à l’âge de 95 ans.

Place Lily Unden

Place d’Armes -> Place Lily Unden (1908 - 1989)

Lily Unden (1908 - 1989)

Au déclenchement de la Première Guerre mondiale, la jeune Lily Unden et sa famille sont rapatriées au quartier Mühlenbach à Luxembourg-ville. Diplômée des Beaux-Arts, elle devient artiste-peintre et rejoint le Cercle Artistique Luxembourgeois où elle expose régulièrement ses tableaux et dessins. En 1942, Lily Unden, membre de la Résistance, est arrêtée et déportée au camp de concentration de Ravensbruck. Après sa libération, elle poursuit sa formation artistique à New York avant d’enseigner les arts dans différents établissements scolaires à Luxembourg. Sur le plan littéraire, elle se concentre sur la poésie en relatant ses souvenirs de prisonnière de guerre. Outre les nombreuses distinctions pour son engagement dans la Résistance, l’auteur se voit décerner la plaquette en argent Dicks-Rodange-Lentz de l’Actioun Lëtzebuergesch.

Rue Lise Rischard-Meyer

Grand-Rue -> Rue Lise Rischard-Meyer (1868 - 1940)

Lise Rischard-Meyer (1868 - 1940)

Lise Meyer et son époux Camille Rischard habitent au boulevard Royal à Luxembourg-ville lorsqu’elle souhaite rendre visite à son fils à Paris avant que celui-ci est appelé à rejoindre l’armée. Bloquée dans la capitale française, elle rencontre les officiers anglais Captain George Bruce et Captain Lewis Campbell qui lui proposent d’organiser son retour au Luxembourg sous réserve qu’elle accepte de travailler pour le service de renseignements anglais. Elle crée ensuite un réseau d’espionnage afin d’observer et de rapporter les mouvements ferroviaires allemands pendant la Première Guerre mondiale. Lise Rischard réussit à recueillir d’importantes informations sur les activités des troupes allemandes, qu’elle transmettait en code aux services secrets des Alliés. Après la guerre, Lise Meyer a été distinguée par la Croix de guerre avec palmes et a été nommée Commander of the British Empire.

Avenue Liliane Thorn-Petit

Avenue de la Porte-Neuve -> Avenue Liliane Thorn-Petit (1933 - 2008)

Liliane Thorn-Petit (1933 - 2008)

Après ses études de lettres à Paris, Liliane Petit se lance dans une carrière de journaliste. Elle écrit pour une panoplie de périodiques dont le Lëtzebuerger Journal, d’Lëtzebuerger Land, Le Jeudi, le Républicain lorrain, l’édition belge de Paris Match et travaille pour la radio luxembourgeoise ainsi que pour la chaîne de télévision française de RTL pour laquelle elle a réalisé l’émission Portraits d’artistes. En 1957, elle épouse de l’homme politique Gaston Thorn et devient quelques années plus tard co-fondatrice du Conseil national des femmes du Luxembourg et de l’Association des femmes libérales.

Coordonnées

Bâtiment "LEO"

9, bd FD Roosevelt
L-2450 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi

de 8h à 11h30
et de 13h30h à 16h30

La ville connectée

Suivez la Ville sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Suivez la Ville de Luxembourg sur les réseaux sociaux.