Passer au contenu principal
menu

Description

Nicolas Majerus, né en 1788 à Luxembourg, fut avocat, puis notaire pour le canton de Luxembourg. Il exerçait sa profession de 1824 jusqu’à sa démission en septembre 1853. Il était marié à Louise Krewinckel de Bruxelles, sœur de François Krewinckel banquier établi à Luxembourg. Son fils, Léon, né à Luxembourg en 1827, allait reprendre le cabinet de son père de 1853 à 1910. Léon Majerus fut membre fondateur de la Société de Gymnastique, promouvant l’ouverture d’un théâtre (1869) et membre fondateur de la Société du Casino bourgeois en 1880. Il a exercé sa profession jusqu’à son décès le 13 juillet 1910.

Nicolas Majerus habitait à la rue Clairefontaine, alors que son fils, Léon, s’était fait construire en 1881, par l’architecte Oscar Bélanger, le magnifique hôtel au N°19, rue Notre-Dame qui sert actuellement de résidence à S.E. l’Ambassadeur de France. La sœur de Léon Majerus, Thérèse (1822-1911), habitait avec son frère le bel immeuble. Elle reprit la concession du monument de son frère. En 1844, Thérèse Majerus avait épousé le capitaine d’artillerie belge, Martin Marchand qui quitta cette vie en 1861. Décédé à l’âge de 90 ans, elle avait doublé l’espérance de vie de son siècle. Le monument funéraire, amputé de son jardinet, représente une stèle ornée d’une urne et porte à la base un bénitier. L’inspiration pour le monument vient des stèles à fontaines des places publiques, symbolisant l’eau comme source de vie.

Contacter
le service

Coordonnées

275, Val Ste Croix
L-1371 Luxembourg