Passer au contenu principal
menu

Description

Eugène Kurth est né le 25 mars 1868 à Dudelange. Il et s’est taillé une solide réputation en tant qu’artiste peintre de fleurs. Il suivit des études artistiques à l’Académie des Beaux Arts à Munich. Il allait être le cofondateur du Cercle Artistique luxembourgeois en 1893 et en fut membre du Comité pendant plusieurs années.  Ensemble avec les professeurs Ed. Hastert et J. Jerolim, il avait lancé la fondation en 1894 de « l’école professionnelle luxembourgeoise ».

Le but de l’école est de former les maçons, charpentiers, constructeurs de machines et des peintres-décorateurs. Il allait être nommé en 1898 professeur à l’Ecole d’Artisans de l’État crée en 1896, il occupait ce poste jusqu’à sa retraite en 1930.  En 1894 il participait pour la première fois à une exposition publique dans le cadre de « l’Exposition du travail » organisée à Luxembourg.  Il participait à plusieurs salons et tombolas du Cercle Artistique, d’abord en 1896 comme « peintre décorateur », puis en 1906, 1908, 1910, 1911, 1912, 1913, 1914, 1922, 1933. Avec l’artiste peintre Dominique Lang il constituait le jury du Salon artistique de 1919. Il ne participait pas directement au mouvement sécessionniste luxembourgeois, ce qui explique le retrait progressif des activités du Cercle Artistique.

En 1942, il participait à la Ausstellung für Handwerk und Kunst au Goethe-Institut à Luxembourg.  Il s’est notamment distingué pour ses peintures de fleurs. « Les aquarelles d’Eugène Kurth sont franchement bonnes : le dessin y est très soigné, « Roses thé » et «Pivoines» nous plaisent le plus » lit-on dans le journal l’Indépendance du 10 août 1906. En 1912, Kurth exposait des tableaux au salon du Kunstverein de Munich et en 1916 au salon « Coupe de Guerre » à Arlon. Membre du comité du Cercle Grand-Ducal d'Escrime et de Gymnastique de Luxembourg à partir de 1913 Kurth se fit élire en 1914 comme membre du comité organisateur du Grand Concours international de gymnastique de tir et de sports athlétiques.  Il créa l’affiche pour cet événement majeur. Parmi ses activités sportives, il y a lieu de remarquer le premier prix de tir de flobert qu’il reçut en 1913.

Une année plus tard il allait occuper le poste de Président de la Commission de tir. En 1925 il avait été distingué pour ses peintures par le Prix Grand-Duc Adolphe décerné par le Cercle Artistique Luxembourgeois (CAL). En 1934, Kurth fit partie du jury pour le concours de la réalisation d’affiches touristiques promouvant la ville de Luxembourg. Les collections du Musée National d’Histoire et d’Art contiennent plusieurs de ses œuvres. L’habitant de l’Avenue de la Porte Neuve est décédé le 9 juin 1960.

Contacter
le service

Coordonnées

275, Val Ste Croix
L-1371 Luxembourg