Passer au contenu principal
menu

Description

Melchior Bourg, né le 17 avril 1861 à Luxembourg est entré dans la mémoire collective comme rosiériste ayant placé le Luxembourg sur la carte mondiale du marché des roses. Il est issu d’une ancienne famille de la ville qui vint s’établir au Limpertsberg. Avec Charles Gemen il allait fonder en 1888 l’entreprise « Gemen & Bourg Luxembourg ». En 1884, l’entrepreneur Charles Gemen était déjà secrétaire de la Chambre de Commerce. Le siège de Charles Gemen et de Melchior Bourg était établi au 63, avenue Pasteur au Limpertsberg dans un immeuble que la Ville de Luxembourg a sauvegardé et intégré dans un nouveau projet de logement réalisé à partir de 2014.

Déjà en 1891, Melchior Bourg allait diversifier ses activités en devenant d’abord agent général d’assurances et ensuite représentant d’entreprises commerciales et industrielles. En 1897, il était co-fondateur et actionnaire de la Société de tannerie luxembourgeoise à Mersch. La même année il allait épouser la sœur de son partenaire d’affaires, Marie Susanne Gemen (1859-1925). Leur enfant unique, Auguste Nicolas (*1898-1910) étant décédé à l’âge de 12 ans, fit que la famille n’avait plus de descendants directs. Ainsi, les époux Bourg-Gemen signaient un accord avec la Ville réglant la cession de leur immeuble sis 63, avenue Pasteur à la municipalité. La Ville en deviendrait le propriétaire à leur décès, si elle leur versait comme viagère une rente annuelle de 3.000 francs. Par le même geste, les époux Bourg-Gemen versaient un don de 25.000 francs à la ville pour préfinancer l’installation d’une crèche dans leur immeuble, une fois l’usufruit des époux résilié. Au décès de Melchior Bourg le 14 octobre 1939, l’immeuble échut à la ville qui y installa, après d’amples transformations, une école maternelle qui fonctionnait jusqu’en 2005. La Ville héritait encore une somme de 500.000 francs pour ses œuvres de bienfaisance. Le couple Bourg-Gemen fut inscrit au Livre d’Or des bienfaiteurs de la Ville de Luxembourg. Une plaque mentionnant « Fondation Melchior Bourg-Gemen » est fixée à la façade de leur ancienne propriété.

A partir de 1893, Melchior Bourg et ensuite la société Gemen-Bourg, éditaient leurs listes de prix des rosiers, présentés ultérieurement comme véritables catalogues.

En 1896, Melchior Bourg avait édité un livre Les roses, petit guide pratique pour la culture des rosiers, qui connut tant de succès qu’une réédition s’imposait en 1900. La même année Charles Gemen était membre du jury hors concours à l’Exposition universelle de Paris. Les serres à greffage des rosiers en godets et leurs abris d'hivernage de la société Gemen-Bourg permettaient de cultiver 1 million de rosiers en 1902. A partir de 1907, la société expédiait ses catalogues de production dans pratiquement tous les pays du monde. La culture rosiériste représentait alors une véritable industrie d’importance nationale. En 1908 la production annoncée dans la publicité était de 2 millions de rosiers. Fièrement l’établissement présentait les médailles recueillies hors concours lors des Expositions de Paris, St. Petersbourg, St. Louis, Milan, Turin, Marseille, Anvers, Bruxelles, Berlin, Liège et Londres. La société de secours mutuels dite « Société de secours mutuels des ouvriers et employés de la Firme Gemen & Bourg, rosiéristes, Limpertsberg » allait être fondée pour assurer les employés et ouvriers de l’entreprise. En 1917, la société Gemen & Bourg - Floréal  ouvrait en ville, au Coin rue Marché aux Herbes et rue de la Boucherie un magasin de fleurs, de poterie et de vanneries d’art.

La mémoire de Melchior Bourg-Gemen est honorée par une rue qui porte son nom au Limpertsberg.

Contacter
le service

Coordonnées

275, Val Ste Croix
L-1371 Luxembourg