Passer au contenu principal
menu

Description

Ce monument funéraire repris par la Ville de Luxembourg rappelle la prospérité et l’engagement social d’une vieille famille de marchands et artisans de Luxembourg.

Balthazar Valentiny (1836-1898) avait commencé comme poêlier et fumiste, puis s’était établi à rue de la Boucherie en ouvrant un magasin et des ateliers spécialisés dans la fabrication de radiateurs, de chauffages centraux, de la fourniture pour cuisines privées ou pour internats et restaurants, de cheminées.

De son mariage avec Caroline Welfing (1850-1932) est née Thérèse (1875-1891) et Marie-Thérèse Marguerite Valentiny (1868-1957) qui épousa en 1890 Charles Praum. Charles-Auguste Praum, né en 1865 à Luxembourg, fut imprimeur de profession. Il allait reprendre l’enseigne de son beau-père en 1898 et poursuivre les affaires avec des chefs-ouvriers engagés depuis plus 30 ans jusqu’en 1907.

Le monument funéraire a été fourni par l’industriel-marbrier Hubert Joseph Jacquemart (1855-1936) pour lequel d’éminents architectes luxembourgeois avaient développés des modèles de monuments funéraires. Charles Praum se distinguait dans sa vie sur deux niveaux très différents : comme éditeur et imprimeur, Praum publia entre 1893 et 1909 l'hebdomadaire humoristique et satirique De Letzeburger et de la Luxemburger kleine Presse. Malgré cette approche critique de la société, il fut nommé en 1916 par le Gouvernement contrôleur à la Cour des Comptes.  Son imprimerie était recherchée pour la production des carnets d’ouvriers et d’employés.

En 1904 il participait comme exposant à la foire pédagogique (Lehrmittelausstellung) à Mersch. Expert en matière de chauffage et de cuisine par son second métier, Praum s’était engagé dans le combat d’incendies. 

En 1882, il fut distingué par la compagnie d’assurances « La Paternelle » pour avoir été présent sur le terrain d’incendie des casernes Vauban avant même l’arrivée des sapeurs-pompiers. Cet engagement l’accompagnera au cours de toute sa vie en devenant commandant des pompiers dès 1896, puis trésorier de leur association.  Il devint membre du Conseil supérieur du Service de l’Incendie.  

En 1907, il fut distingué par la compagnie d’assurance « Propriétaires réunis », puis en 1911 nommé Chevalier de l‘ordre de la Couronne de Chêne et Chevalier de 2de classe de l’Ordre d’Adolphe de Nassau et récipiendaire de la Croix civique belge de la 1ère classe. Charles Praum est décédé le 7 avril 1917. Le cortège funèbre partait de la rue de la Boucherie jusqu’au cimetière Notre-Dame.

Le monument rappelle également la mémoire de Charles Mersch (1885-1955) avocat à Luxembourg, puis notaire à Diekirch, Mersch et Luxembourg. Il était marié à Lily Praum (1892-1962), fille de l’imprimeur Praum-Valentiny. Son fils Jean-Pierre Charles Maurice, (1916-1922) décédé en bas âge est également inhumé dans la tombe issue de la famille Valentiny. Charles Mersch eut encore deux filles Marie-Marthe, épouse de Raoul Salentiny et Christiane, épouse de Gaston Wampach. Il était Officier de l’Ordre de la Couronne de Chêne.

Contacter
le service

Coordonnées

275, Val Ste Croix
L-1371 Luxembourg