Passer au contenu principal
menu

Description

Trente années d'observations sur les migrations des oiseaux de la faune Luxembourgeoise : Années 1863 à 1894 / par Alphonse de la Fontaine / par Fr. Reuter-Chomé

Le monument funéraire « Famille Léon de la Fontaine » est d’un genre nouveau en forme de banc alliant le granit et le bronze comme matériaux. Le centre du monument est occupé par le blason familial et surmonté d’une chapelle à voûte gothique. Celle-ci est surmontée d’un tympan couronné d’une croix celtique. Les patères sont destinées à recevoir des couronnes de fleurs honorant les défunts.

La tombe accueille les membres de la famille de François Joseph Albert Léon de la Fontaine né le 18 novembre 1819 et décédé le 5 février 1892. Il fut le fils de Gaspard Théodore Ignace de La Fontaine (1787-1871), gouverneur du Grand-Duché de Luxembourg (1841 à 1848) puis premier Président du Conseil en 1848 et le frère du poète national, Edmond de La Fontaine (1823-1891). Avocat de formation, Léon de la Fontaine était membre de la Constituante de 1848. En 1866 il avait été directeur général des finances. Au moment du Traité de Londres du 11 mai 1867, il occupait le poste de directeur général de la Justice. La même année, il devint membre correspondant de la Société des Sciences naturelles, l’actuelle section des sciences naturelles, physique et mathématiques de l’Institut grand-ducal.

Léon de la Fontaine avait épousé en 1851 Anne-Marie Jos. Collart, fille des maîtres des forges, Charles Joseph Collart de Dommeldange. De cette union est né le 7 février 1852 Charles Théodore décédé le 16 septembre 1929 et à son tour inhumé dans la tombe familiale. Son épouse l’a rejoint en 1937. De 1896 à 1901 Théodore de la Fontaine était membre de la Chambre des Députés. Son fils Jean-Marie est né le 19 juillet 1897 et à son tour inhumé dans la tombe familiale, le 25 mars 1970. Jean-Marie de la Fontaine était propriétaire des ruines du château de Septfontaines. L‘époux de Barbe Jungblut fut le fondateur de la société luxembourgeoise pour la protection des animaux.

La fille de Léon de la Fontaine, Marie A. Joséphine, née le 24 août 1854 avait épousé le colonel baron Anatole de Blarer de Wartensee, famille aristocrate en provenance de la Suisse. Elle est décédée à Paris le 5 novembre 1919 et a été rapatriée à Luxembourg. Le couple Blarer-de la Fontaine est inhumé dans cette tombe.

Alphonse de la Fontaine, frère du poète national Edmond de la Fontaine et de Léon de la Fontaine est né le 5 juillet 1825 à Luxembourg. Après ses études à l’Athénée, il s’était inscrit à l’école forestière de Nancy. Dès 1848, le jeune ingénieur devint assistant maître forestier, puis en 1851 garde général des forêts. En 1854, il changea de carrière pour devenir commissaire du district de Grevenmacher, puis du district de Luxembourg. En 1893, il acceptait le poste de Commissaire du gouvernement auprès de la Banque Internationale à Luxembourg. Alphonse de la Fontaine est entré dans l’Histoire comme fondateur de la Société des Sciences naturelles en 1853. De 1864 à 1896 il fut conservateur des collections de cette société et il mit tout en œuvre pour la création d’un musée national comportant une section des sciences naturelles. Il s’est distingué par ses publications scientifiques au Bulletin de la Société des sciences naturelles.

En 1861 Alphonse de La Fontaine avait été nommé par le Roi-Grand-Duc Chevalier de la Couronne de Chêne et Officier du même ordre en 1871. En 1882, l’Empereur d’Autriche le distinguait comme chevalier de l’Ordre François-Joseph d’Autriche.

Parmi les publications de Léon de La Fontaine, citons : Notiz zu "Polypodium aculeatum, Linné". (An den botanischen Verein zu Luxemburg). Recueil des Mémoires et des Travaux publiés par la Société botanique du G.-D. de Luxembourg, 9-10 (1883-1884) ; Notiz zu Asplenium germanicum, Weis. Recueil des Mémoires et des Travaux publiés par la Société botanique du G.-D. de Luxembourg, 11(1885-1886) ; Notice sur les Fougères de la flore luxembourgeoise. Recueil des Mémoires et des Travaux publiés par la Société botanique du G.-D. de Luxembourg (1885-1886).

Parmi les publications d’Alphonse de La Fontaine, citons : 1865-1872. Faune du pays de Luxembourg ou Manuel de zoologie contenant la description des animaux vertébrés observés dans le pays de Luxembourg, Luxembourg (1865-1872) ;Trente années d'observations sur les migrations des oiseaux de la faune Luxembourgeoise : Années 1863 à 1894, in Publications de l'Institut grand-ducal de Luxembourg, section des Sciences naturelles et mathématiques, Luxembourg, 1897;Histoire d'un loup hydrophobe : d'après des documents officiels, Extrait de: Publications de l'Institut royal grand-ducal, section des sciences naturelles, Luxembourg, 1874.

Contacter
le service

Coordonnées

275, Val Ste Croix
L-1371 Luxembourg