Passer au contenu principal
menu

Description

François-Charles Emmanuel Collin, membre de l’Assemblée Constituante de 1848 est né à Hives près de Laroche-en-Ardennes, le 18 juin 1790. Il était le fils de Jean-François Collin, propriétaire cultivateur, et de Marie-Hélène Maboge. Il s’était engagé dans l’administration du cadastre introduit à l’ancien « Département des forêts » en 1795/96. Il y entrait en tant que géomètre de deuxième classe d’abord, ensuite de la première afin d’établir les premiers plans cadastraux du Grand-Duché de 1717 à 1830.

Au lendemain de la Révolution Belge de 1830, Collin démissionna de son poste pour des raisons de santé. Alors qu’il aurait pu avancer au grade de géomètre en chef, il s’était attiré des douleurs rhumatismales au cours de ses levées sur le terrain. La vague révolutionnaire qui s'est produite dans toute l'Europe en 1848 s’était également manifestée au Luxembourg. Une réforme par l’adoption d’une Constitution moins autoritaire introduisant de nouvelles libertés civiles s’imposait. Dans le cadre des préparations de la nouvelle Constitution de 1848, Collin avait été élu le 19 avril à l’Assemblée Constituante du 25 avril au 28 juillet 1848 en charge de la préparation de la nouvelle charte fondamentale.  Il s’est retiré par la suite pour terminer sa vie comme propriétaire rentier. Il était marié à Régine Gindorff. Il s’éteignit le 3 mars 1851.

Contacter
le service

Coordonnées

275, Val Ste Croix
L-1371 Luxembourg