Passer au contenu principal
menu

Description

Le monument funéraire honorant les architectes Pierre et Alphonse Kemp présente l’unique représentation de la croix celtique au cimetière Notre-Dame. Dans la symbolique chrétienne, la croix cerclée est une représentation des cinq plaies du Christ en croix. La tombe rappelle Pierre Kemp (1841-1895), son épouse Anne Heuskin  (1846-1907) et ses trois enfants Alphonse (1872-1950), Marie Amélie (1875-1941) et Pauline (1877-1945)., Pierre Kemp est né à Sandweiler le 11 octobre 1841. Il fit ses études d’architecte à Dusseldorf et à Munich. Il est décédé à Luxembourg le 19 juillet 1895. Pierre Kemp comptait parmi les architectes les plus importants de son époque. Il a réalisé l’église de Rollingergrund, celle de Dudelange, Mertert et Bettembourg. Comme cofondateur de la Société du Casino bourgeois, il fut avec Pierre Funck l’architecte de ce bâtiment emblématique de la ville (Casino Forum d’Art Contemporain). Parmi les maisons de maîtres, notons la villa Eugène Kerckhove (1880. (Baldauff) avenue Marie-Thérèse).

Le fils de l’architecte Pierre Kemp Joseph-Henri Alphonse, accomplit ses études d’ingénieur à Paris, à l’Ecole Centrale des Arts et Manufactures en 1894. Avant d’entrer dans le cabinet paternel, il perfectionna ses connaissances en matières civiles et d’architecture au cours d’un séjour à l’Académie de Munich. Kemp s’intéressa assez tôt à l’évolution urbanistique de la ville, et en prit une part active en occupant le poste de conseiller communal. En 1899 déjà, le futur membre de l’Institut grand-ducal, s’était fait remarquer par sa publication « Etudes et projets relatifs à l’embellissement, le développement et l’assainissement de la ville de Luxembourg ». En 1902, il présenta des plans pour transformer le viaduc ferroviaire à la hauteur du plateau Altmunster en halte des chemins de fer. En 1904, il construisit l’école primaire du Limpertsberg en collaboration avec Antoine Luja. Deux ans plus tard, il fut chargé de la construction des nouveaux bains municipaux avec piscine et bains médicaux. Kemp fut également, en 1906, le promoteur d’une nouvelle avenue à aménager entre le Viaduc et la Côte d’Eich.  En 1911, Kemp proposa au Gouvernement un projet de développement du Grund et de Pfaffenthal. En déviant le cours de l’Alzette, celle-ci aurait pu faire fonctionner une usine hydroélectrique. L’ancien lit du ruisseau aurait pu être transformé en boulevard urbain pouvant bénéficier également d’une voie pour le tramway et une voie pour le passage de trains à marchandises. Une gare de triage aurait pu être aménagée au Val des Bons Malades et une cité ouvrière au Fetschenhof. Toujours ouvert aux nouvelles technologies, il étudia la possibilité de relier tout un quartier de la ville à un chauffage central.

Kemp allait encore élaborer des plans d’urbanisation pour la station thermale de Mondorf-les-Bains, et étudier des possibilités de relier la Chiers à la Moselle au moyen d’un canal. En 1947, le Ministre des Travaux publics le nomma ainsi membre de la Commission pour l’étude de la canalisation de la Moselle.

Sensible aux énergies du gaz et de l’électricité, Kemp entra au Conseil d’Administration de la Société de la Houve à Creutzwald. Celle-ci était spécialisée dans la production d’électricité. Alphonse Kemp se porta cofondateur de la Société Electrique de Mondorf-les-Bains, qui fut directement raccordée à la centrale de la Houve. Comme architecte, il construisit plusieurs maisons à Kopstal, Luxembourg, Mondorf-les-bains et à Roeser. Ensemble avec son père, il avait construit les églises de Bour, de Dudelange et de Luxembourg-Neudorf. Il réalisa encore celle de Herserange (Meurthe et Moselle). Il s’éteignit 27 juillet en 1950 à Luxembourg.

Contacter
le service

Coordonnées

275, Val Ste Croix
L-1371 Luxembourg