Passer au contenu principal
menu

Présentation du projet

La passerelle

La nouvelle passerelle qui relie le plateau du Cents vers le plateau du Kirchberg, présente une largeur utile de 4,50m entièrement dédiée à la mobilité douce avec un trafic mixte piéton et cycliste.

Côté Cents, la liaison de la passerelle se fait au niveau de la rue Tawioun, côté Weimershaff, la liaison s’effectue via la rue des Bleuets.

Le choix du tracé de la passerelle s’est appuyé sur différentes implantations possibles qui ont été analysées au cours de ces dernières années. L’option actuelle revêt toute une série d’avantages, aussi bien en termes de mobilité que de faisabilité technique.

L’ASCENSEUR

La cage d’ascenseur est indépendante de la passerelle d’un point de vue architectural et structurel. Une distance de 4 m sépare les deux objets qui ont chacun une identité propre tout en ayant un dialogue cohérent.

Le pylône est fin, de couleur claire tandis que l’ascenseur se lit comme une forme monolithique élémentaire rectangulaire, une sorte de campanile également opposé avec sa couleur plus sombre. Ces identités différentes se renforcent mutuellement pour former un ensemble cohérent.

La forme de cette tour découle des dispositifs fonctionnels et techniques propres au bon fonctionnement de l’ascenseur sur sa course de 50m. La cabine comporte deux portes en vis-à-vis, permettant une marche toujours en avant aux cyclistes. Au niveau Neudorf la porte de la cabine se situe de manière bien visible en face de la rue de Neudorf, en retrait de la pile centrale. Au niveau de la passerelle, la 2e porte donne accès à un parlier de liaison à angle droit entre la tour de l’ascenseur et le tablier de la passerelle. Cette disposition permet aux piétons et aux cyclistes de sortir de la cabine et de s’engager ensuite sur la passerelle en ayant une vue bien dégagée sur les allées et venues sur celle-ci. De même l’attente de l’ascenseur au niveau de la passerelle se fait sur ce palier de liaison, qui présente un porte-à-faux avec plancher vitré, orienté sur la Ville haute et la silhouette caractéristique des flèches de la Cathédrale.

C’est dans le prolongement de cette belle vue sur la Ville que la cabine dispose d’une paroi entièrement vitrée, orientée ouest dans l’axe de la rue de Neudorf.

LE PARVIS NEIDUERF

Le parvis au fond de la vallée s’ouvre sur la rue de Neudorf et est composé de manière à coudre ensemble des parties très différentes de ce quartier serré le long de ses versants boisés.
Le parvis, avec la pile centrale et l’ascenseur en retrait de la rue, crée une ouverture sur le versant nord de la vallée. Il permet aux piétons et cyclistes de quitter l’espace voirie, pour ralentir le pas, voire descendre de leur vélo.

Simulation 3D

Délais du chantier

Fin prévisionnelle des travaux : 2025

Contacter
le service

Coordonnées

Rocade

3, rue du Laboratoire
L-1911 Luxembourg