Visite d’un lycée

Question par Madame Brömmel

Les classes du cycle 4.2 de l’enseignement fondamental effectuent des visites dans des lycées en vue du passage des élèves vers l’enseignement secondaire. Il paraît qu’une visite d’une classe du cycle 4.2 de Gasperich ait été organisée pendant les heures de classe dans le lycée privé Marie-Consolatrice à Esch-sur-Alzette, un lycée à vocation catholique.

Quelle est la valeur ajoutée d’une telle visite ?
Le collège échevinal était-il au courant de cette visite et peut-il l’approuver ?
Pourquoi les classes concernées des écoles de la Ville ne sont-elles pas encouragées à visiter un ou plusieurs établissements d’enseignement secondaire situés sur le territoire de la capitale ?

Réponse par Madame l’échevin Colette MART

Les classes du cycle 4.1 et 4.2 de l’enseignement fondamental participent au projet « ORIKA – Eisen éischten Dag am Lycée », organisé par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Toutes les visites en question sont organisées pendant les heures de classe.

Le collège échevinal n’a pas connaissance d’une prétendue visite du lycée privé Marie-Consolatrice à Esch-sur-Alzette. Il était prévu que des classes du cycle 4.2 de Gasperich visitent le Lycée Robert Schuman en date du 2 mars 2022, mais en raison de la pandémie, cette visite a dû être remplacée par une vidéoconférence, et une visite supplémentaire a été organisée par la suite à l’école Sainte-Sophie à Luxembourg-Kirchberg. Il est donc possible qu’il y ait eu un malentendu.

La mission de l’UE « Villes neutres pour le climat et intelligentes »

Question par Madame Linda Gaasch

La Commission européenne a communiqué récemment les noms des 100 villes de l’UE et associées qui participeront à la mission de l’UE « Villes neutres pour le climat et intelligentes ». L’objectif pour les villes est de devenir neutres pour le climat d’ici à 2030.

75% de la population de l’UE habitent dans des zones urbaines. Les villes consomment 65% de l’énergie et sont responsables pour 70% des émissions de CO2. Les 100 villes sélectionnées seront les pionnières de la transition écologique dans l’UE. Elles profiteront de conseils et d’assistance sur mesure, de financements conséquents, d’une mise en réseau, d’un échange de bonnes pratiques et d’un soutien pour associer les citoyens à cette mission. Au total, 377 villes avaient envoyé leur demande de participation. Au Luxembourg, une seule ville fait partie des 100 villes sélectionnées, à savoir la ville de Differdange.

La Ville de Luxembourg a été mentionnée dans la presse comme ayant participé à l’appel sans avoir été sélectionnée. Son nom ne figure cependant pas dans la liste des villes candidates. La Ville de Luxembourg a-t-elle fait la demande pour participer à ce projet ? Est-ce que les documents de candidature sont disponibles ? À la négative, pourquoi la Ville n’a-t-elle pas participé respectivement n’a-t-elle pas été sélectionnée ? Quand la Ville de Luxembourg, qui a la volonté d’être pionnière dans la transition écologique, prévoit-elle d’atteindre la neutralité climatique ?

Réponse par Monsieur l’échevin Patrick GOLDSCHMIDT

La Ville a décidé de ne pas participer à l’initiative mentionnée, étant donné que celle-ci comporterait du travail supplémentaire considérable pour le service communal concerné, sans présenter de plus-value réelle pour le Ville. En mars 2022 la Ville a modifié le « Leitbild » adopté en 2017 dans le cadre du Pacte climat en fixant l’objectif de réduire les émissions de CO2 de 55% d’ici 2030 et d’atteindre la climat-neutralité en 2050.

La petite équipe du Délégué à l’Environnement est en train de travailler sur plus de 50 dossiers très volumineux en vue d’atteindre ces objectifs. Il ne sert à rien de se fixer des objectifs tellement ambitieux qu’aucune ville ne pourra vraisemblablement les atteindre. Les subsides alloués aux villes participantes n’ont pas joué de rôle dans la décision de la Ville de Luxembourg d’adhérer ou non à cette initiative. La seule vraie plus-value sont les contacts avec d’autres villes, mais ces contacts pourront aussi être pris sans adhérer à cette initiative.