Aller au contenu principal
menu

Objectifs et priorités

Le projet de budget est établi par le collège échevinal dans l’approche d’une politique de développement durable et constitue une étape de la mise en œuvre de la déclaration échevinale 2011-2017.

Les priorités politiques sont la mobilité, le logement, l’attractivité économique et commerciale et l’environnement.

Le budget est un acte politique et un acte juridique ; il est voté par le conseil communal et approuvé par le Ministre de l’Intérieur.

 

Structure

Le budget est divisé en un chapitre ordinaire et un chapitre extraordinaire, tant en recettes qu’en dépenses. La partie ordinaire reprend les recettes et dépenses courantes et la partie extraordinaire reprend les opérations en capital.

Les parties ordinaires et extraordinaires sont scindées en codes fonctionnels qui représentent les différents services, activités ou missions de la Ville.

Les articles budgétaires indiquent la nature des recettes ou dépenses et correspondent au plan comptable normalisé des communes prédéfini par le Ministère de l’Intérieur.

Le budget 2017 est caractérisé par le projet de loi déposé par le Ministère de l’Intérieur sur la réforme des finances communales portant création d’un Fonds de dotation globale des communes, projet censé entrer en vigueur le 1er janvier 2017.

Les recettes majeures de la Ville sont le Fonds de dotation globale des communes (recettes provenant de l’impôt commercial communal et de l’actuel fonds communal de dotation financière, déduction faite de l’impôt commercial communal directement attribué aux communes en tant que participation directe résultant du produit de l’impôt commercial communal généré sur leur territoire), l’Impôt Commercial Communal (part directe) et les recettes payées par les utilisateurs pour les prestations fournies par la Ville (eau, eau usée, enlèvement des déchets).

Le projet de budget 2017 se solde par un déficit de 83,5 millions € en raison des investissements importants prévus au cours de l’année 2017:

  • Les recettes ordinaires se chiffrent à 684,3 millions €, dont  440,2 millions de subventions et participations, 81,9 millions € d’impositions communales et 140,7 millions de recettes propres.
  • Les dépenses ordinaires s’élèvent à 536,4 millions €, dont 342,9 millions € de dépenses de personnel et 102,4  millions € de frais d’exploitation.
  • Les recettes extraordinaires sont estimées à 92,9 millions €, dont 64,5 millions € de subventions et participations de la part de l’Etat.
  • Les dépenses extraordinaires se chiffrent à  324,2 millions €, dont 115,4 millions € pour des dépenses en relation avec les bâtiments, 65,2 millions € pour des dépenses d’infrastructures et 67,2 millions € pour des dépenses de travaux de réseaux.

Rapport

Le rapport de la commission des finances, du contrôle de l’exécution budgétaire et du patrimoine pour l'exercice 2017 a été présenté par Gilles Rod.

Budget participatif

Afin d'augmenter la transparence quant au budget de l’administration communale et à améliorer le flux d’information vers les citoyens, la Ville de Luxembourg a proposé à ses citoyens de participer activement aux discussions budgétaires à travers une plateforme modérée sur Internet:

Contacter le service

Coordonnées

9, Bd F.D. Roosevelt
L-2450 Luxembourg

S'y rendre en bus

Ligne(s)

1
2
7
9
10
11
14
16
18
19

Arrêt(s)

Hamilius, Hamilius Quai 1, Hamilius Quai 2