Skip to main content
menu
Group 2 Created with Sketch.
This page is currently being translated and will be available in English shortly. Thank you for your patience.

Mieux voir un film - Leçon 2

Lundi, 25 novembre 2019 à 19h

Toutes les clés d’analyse en 10 leçons.

LEÇON 2 : LANGAGE
Ou voir qu'un film a son vocabulaire et sa grammaire.

Par Laurent JULLIER
(professeur en études cinématographiques, Université de Lorraine)

«  Ah, s’il y avait des dictionnaires de l’image, des grammaires du cinéma, des vocabulaires de la photo ! Mais de tels ouvrages n’existent pas. Bien des artistes et des professeurs en ont rêvé, du réalisateur Pier Paolo Pasolini à l’inventeur de la filmolinguistique Chritian Metz, et ils se sont même parfois risqué à en écrire… Mais les signes (audio-)visuels ne se laissent pas domestiquer aussi facilement que les lettres, les mots et les phrases. Au cinéma, il n’y a pas l’équivalent des règles de conjugaison, et rien ne correspond aux participes passés à accorder. Cela ne signifie pourtant pas, loin de là, que l’on peut faire n’importe quoi quand il s’agit de raconter une histoire, de refléter tout une époque ou tout simplement d’être compris. Les travellings de Full Metal Jacket, la partition musicale d’Embrasse-moi idiot, les effets de prisme d’Easy Rider et les surcadrages de L’Œuf du serpent nous parlent aussi clairement que des phrases et des mots - pourtant ils n’obéissent pas à des règles de grammaire. A quoi obéissent-ils, alors ? Regardons-y de plus près. »  (Laurent Jullier)

Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films | en langue française | 60’

Conférence suivie d'un interlude gastronomique "finger food & meet the prof"

Full Metal Jacket

Full Metal Jacket

USA | 1987 | vostf | 116 ’ | c | De : Stanley Kubrick | Avec Matthew Modine, R. Lee Ermey, Vincent D’Onofrio, Adam Baldwin.

De jeunes recrues sont formées pour aller combattre au Viêt Nam. Leur instructeur est tué par l’un d’eux qui se donne la mort…

L’absence de message, tout comme l’épure de la mise en scène, font de ce film, aussi mental que physique, une oeuvre implacable, au bord de l’abstraction.

Films-clés

01 | 12 Kiss Me, Stupid | USA 1964 | Billy Wilder

08 | 12 Easy Rider | USA 1969 | Dennis Hopper

15 | 12 The Serpent’s Egg | RFA / USA 1977 | Ingmar Bergman