Aller au contenu principal
menu

Objectif

L’aide sociale assure, aux personnes dans le besoin et à leur famille, l’accès aux biens et aux services adaptés à leur situation particulière, afin de les aider à acquérir ou à préserver leur autonomie. L’aide peut être de nature palliative, curative ou préventive. Elle est axée sur un accompagnement social à court, moyen ou long terme; en cas de nécessité, cet accompagnement sera assorti d’une aide matérielle en nature ou en espèces. Elle intervient à titre subsidiaire et peut compléter les mesures sociales et les prestations financières prévues par d’autres lois et règlements, que le bénéficiaire est tenu d’épuiser.

Quels sont les services proposés?

  • aides financières,
  • aides en nature (p.ex : couches, lait, meubles, vêtements…),
  • expliquer au demandeur les droits auxquels il peut prétendre en vertu des lois et règlements en vigueur,
  • indiquer au demandeur les formalités à accomplir en rapport avec sa situation sociale et au besoin l’assister dans ses démarches administratives (p. ex : demande en obtention de l’allocation de vie chère, demande en obtention d’une allocation complémentaire en application de la loi sur le revenu minimum garanti (RMG) qui assure un revenu aux personnes dont les droits à la pension sont insuffisants ou qui ne disposent pas d’autres moyens d’existence…, déclaration officielle au Bierger-Center, allocations familiales, congé parental,….),
  • étiquettes dans le cadre du tiers payant social (TPS),
  • le cas échéant, procéder à l’affiliation du demandeur auprès de la Sécurité sociale,
  • établir au besoin un plan d’intervention adapté à sa situation individuelle,
  • assister le bénéficiaire dans la gestion de ses finances,
  • assurer à titre d’avance ou de complément une aide financière et/ou matérielle,
  • informations et conseils,
  • orientation vers des services spécialisés les mieux adaptés à la situation du demandeur, notamment en cas d’urgence (p. ex : recherche d’un foyer, d’une crèche, … conflits familiaux ou entre voisins, dépendance d’alcool et de drogues,…),
  • interlocuteur auprès de tiers (p. ex : avocats, huissiers, Familjen-Center, psychiatres, Office national de l’Enfance…), et
  • accompagner le demandeur jusqu’à la stabilisation de sa situation individuelle.

Principes

Sauvegarde de la dignité humaine

Chaque personne est en droit d’attendre de la collectivité, en tant qu’être humain, la garantie d’un minimum d’existence. La personne aidée doit être considérée comme un partenaire et non pas comme un objet de l’intervention étatique ou de l’instance communale.

Subsidiarité

L’aide sociale n’intervient que si la personne ne peut subvenir à ses besoins et que toutes les autres sources d’aide disponibles ont été épuisées ou s’avèrent insuffisantes. On entend par autre source d’aide: les obligations de la famille, les différentes assurances et prestations sociales et éventuellement les biens non indispensables pour autant que leur vente soit raisonnablement opportune. L’aide sociale constitue à ce titre le « dernier filet de la solidarité sociale ».

Individualisation du besoin et de l’aide

Les prestations sont dispensées de façon adaptée à chaque cas particulier et doivent correspondre à la fois aux objectifs de l’aide sociale et à ceux de la personne concernée.

Couverture des besoins

L’aide sociale remédie à une situation de carence individuelle, concrète et actuelle, indépendamment de ses causes.

Égalité de traitement

Les bénéficiaires de prestations d’aide sociale ne doivent être ni privilégiés, ni défavorisés sur le plan matériel par rapport aux personnes des environs qui vivent dans des conditions modestes sans recourir à l’aide sociale.

Professionnalisme

L’aide sociale est basée sur une évaluation précise de la situation du demandeur, une mise au point concertée d’un plan d’action et d’une offre d’aide individualisée. De ce fait, l’aide matérielle peut être complétée par un accompagnement social.

Qui a droit à l’aide ?

A droit à l’aide, toute personne séjournant au Grand-Duché de Luxembourg conformément à la législation en vigueur.

Exclusions

Sont exclues du bénéfice de l’aide matérielle en espèces :

  • la personne ayant le statut de demandeur de protection internationale qui bénéficie d’un régime propre à sa situation ;
  • la personne qui a obtenu une autorisation de séjour suite à un engagement par écrit pris par un tiers de subvenir à ses besoins ;
  • l’élève ou l’étudiant étranger, qui s’établit au Grand-Duché de Luxembourg pour y poursuivre des études ou des formations professionnelles ;
  • le ressortissant de l’Union européenne ou d’un autre État ayant adhéré à l’Accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse ou un membre de sa famille, quelle que soit sa nationalité, durant les trois premiers mois de son séjour sur le territoire du Luxembourg ou durant la période où il est à la recherche d’un emploi s’il est entré à ces fins sur le territoire. Cette dérogation ne s’applique pas aux travailleurs salariés ou non-salariés, ou aux personnes qui gardent ce statut ou aux membres de leur famille, quelle que soit leur nationalité ;
  • la personne en séjour temporaire au Luxembourg ;
  • la personne qui fait l’objet d’une mesure de détention préventive ou d’une peine privative de liberté, sauf pendant la période d’un congé pénal.

Demande

Comment faire la demande?

Pour faire votre demande, adressez-vous directement à l’Office social de la Ville de Luxembourg

Qui peut faire la demande ?

Le client peut directement prendre contact avec l’Office social. Mais d’autres institutions/organes peuvent également saisir l’Office social (p. ex : services sociaux (hôpital…), Police, Administration pour le Développement de l’Emploi, Service Surendettement, particuliers, famille, voisins …).

Fonctionnement et suivi

Lors d’un premier entretien, le client expose brièvement sa situation. Après analyse, une ou plusieurs demandes sont formulées. En principe, après visite à domicile et analyse, d’autres problématiques et/ou demandes surgissent.

Un projet est mis en place avec le client, c’est-à-dire que des objectifs à court et moyen terme sont retenus en vue de rétablir et/ou de favoriser l’autonomie du client. L’assistant social accompagne le client, afin que le projet prévu soit réalisé et que le client réintègre durablement la société.

Contacter le service

Coordonnées

24, côte d'Eich
L-1450 Luxembourg
  • Tél. :4796-4446
  • Fax : 46 92 01

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi

sur rendez-vous