Aller au contenu principal
menu

MASTERS OF MELODRAMA

Voyage à travers l’histoire, les stars et les maîtres du mélo

Considéré injustement comme « futile » ou « larmoyant », le mélodrame a connu des véritables chefs-d’œuvre du cinéma, évoluant jusqu’à la critique sociale mordante. La Cinémathèque en esquisse une définition par le biais d’un cycle parcourant les méandres du genre à travers les époques (du cinéma muet au cinéma contemporain) et les archipels cinématographiques (de l’usine de rêve hollywoodienne au mélodrame japonais). Ce voyage jusqu’au bout des larmes illustre la rhétorique somptueuse du genre et une série de films de maîtres incontestés du mélodrame, tels que Douglas Sirk, Josef von Sternberg ou Rainer Werner Fassbinder, ainsi que des déesses du mélo telles que Greta Garbo, Marlene Dietrich ou Ava Gardner.

Parmi les genres cinématographiques, le mélodrame brille d’un éclat particulier. Avec le burlesque, il a dominé le muet : Griffith et Stroheim lui ont donné ses lettres de noblesse. À partir des schémas empruntés à la littérature et à la mythologie, le cinéma a créé, avec ses techniques propres, un univers romantique, voire féerique, dont les héroïnes ont noms Greta Garbo ou Bette Davis, Marlene Dietrich ou Joan Crawford. De cet univers sentimental, mais aussi pathétique, la violence n’est jamais absente : cataclysmes naturels, guerres et révolutions s’acharnent sur d’innocentes victimes qui n’aspirent qu’à goûter le bonheur dans le paradis retrouvé. Le mélodrame a ses thèmes de prédilection, comme l’exaltation de la Nature pastorale contre la Culture corrompue. Il obéit à des lois narratives complexes, où le goût du happy ending le dispute au fatalisme. Sa rhétorique somptueuse et subtile combine, en de multiples variations, les prestiges toujours renouvelés des stars aux lumineux visages, des décors et des éclairages, de la musique et du montage. »

Les séances de la rétrospective

Charulata

Lu   11   |  02    à 20h30
Je   21   |  02    à 18h30

Inde 1964 | vostf | 110’ | De : Satyajit Ray  | Avec : Madhabi Mukherjee, Sailen Mukherjee, Sumitr Chatterjee |  D’après l’œuvre de Rabindranath Tagore

Calcutta, 1879. Dans sa belle maison fraîche, Charulata s’ennuie. Son mari la délaisse pour s’occuper d’un petit journal politique contestataire qu’il a créé. Mais, comme il a reconnu en elle des dons d’écrivain, il demande à son jeune cousin Amal de la pousser à écrire. Petit à petit, Charulata va se prendre d'affection pour Amal et se retrouver bouleversée par l'irruption de nouveaux sentiments...

Une mise en scène d'une perfection absolue... mais surtout un film humain, d'une tendresse infinie. Fait avec la tête et le cœur.

La Femme d'à côté

Ma  12   |  02    à 18h30
Me  20   |  02    à 20h30

France 1981 | vo | 105’ | c | De : François Truffaut | Avec : Fanny Ardant, Gérard Depardieu, Henri Garcin

Ayant autrefois vécu des amours ombrageuses, Bernard et Mathilde, par le plus pur des hasards, se trouvent être voisins. Même s'ils sont tous les deux mariés, leurs destins se croisent à nouveau…

Mélodrame qui, sous ses airs classiques, les résume tous tant les émotions affleurent à chaque plan. Peu importe le dénouement. Vertigineux.

L’Incompris

Me  13   |  02    à 20h45

Incompreso Italie 1967 | vostf | 105’ | De : Luigi Comencini | Avec : Stefano Colagrande, Simone Giannozzi, Anthony Quale

Consul d’Angleterre à Florence et père de deux enfants, John Duncombe perd sa femme. Il annonce ce décès à son fils aîné, lui demandant de garder le secret et de faire croire à son petit frère que leur mère est en voyage…

Le film est beau et profondément émouvant, sachant rendre la détresse d’un enfant sans fausse sensiblerie. Et pourtant l’on ne peut se retenir des larmes devant ce film délicat et bouleversant.

All That Heaven Allows

Je   14   |  02    à 18h30

USA 1955 | vostf | 89’ | c | De : Douglas Sirk | Avec : Jane Wyman, Rock Hudson, Agnes Moorehead

Cary Scott, une femme d’âge mûr, tombe amoureuse de son jardinier et cadet Ron. Elle attire l’incompréhension et les moqueries des membres de sa communauté. Plus révoltant encore, Cary se heurte au cruel jugement de ses propres enfants, contrariés peut-être de la voir si peu résignée à vieillir. L’amour sera pourtant le plus fort, mais il sera mis à rude épreuve…

Probablement le film le plus célèbre de Douglas Sirk qui synthétise les thématiques de ses ‘mélodrames flamboyants’ étudiant les névroses de la société et de la famille américaine sous le vernis glacé des apparences. Jeu sur les miroirs et les reflets en tout genre, couleurs tranchées et violentes, une artificialité et un lyrisme assumés et revendiqués qui font toute la force du cinéma de Sirk.

Elephant Man

Lu   18   |  02    à 20h30

USA 1980 | vostf | 125’ | De : David Lynch | Avec : John Hurt, Anthony Hopkins, John Gielgud

Londres, 1884. Un chirurgien découvre dans une baraque foraine un jeune homme, John Merrick, hideusement déformé par une étrange maladie, exhibé comme « homme-éléphant ». Il le prend au London Hospital pour l’examiner et s’aperçoit que le « monstre » cache une sensibilité et une intelligence surprenantes…

Mélodrame à l’état pur, inspiré d’une histoire véridique, c’est un film onirique, parfois bouleversant, qui jette un regard sans concession sur l’Angleterre victorienne.

Lili Marleen

Ma  19   |  02    à 18h30
Ma  26   |  02    à 20h45

RFA 1980 | vostf | 120’ | c | De : Rainer Werner Fassbinder | Avec : Hanna Schygulla, Giancarlo Ginnini, Mel Ferrer

L'amour impossible entre l'interprète de la chanson « Lili Marleen », instrument de la propagande allemande nazie, et un jeune musicien d'origine juive.

C'est une vision assez désabusée de l'Histoire, de l'héroïsme. On peut la contester, mais elle impressionne par sa volonté de placer le mélodrame sentimental au-dessus du bien et du mal, comme seul révélateur de la cruauté des hommes.

Contacter le service

Coordonnées

Cinémathèque

17, place du Théâtre
L-2613 Luxembourg
Administration, archives et bibliothèque
10, rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Horaires d'été du lundi au vendredi

Séances journalières à 18h30 et à 20h30
Ouverture billetterie : 30 minutes avant les séances

Horaires d'été du samedi et dimanche

Samedi : 19h et 21h30
Dimanche : 15h, 17h et 20h30