Passer au contenu principal
menu

Voyage à travers l’histoire, les stars et les maîtres du mélo

Considéré injustement comme « futile » ou « larmoyant », le mélodrame a connu des véritables chefs-d’œuvre du cinéma, évoluant jusqu’à la critique sociale mordante. La Cinémathèque en esquisse une définition par le biais d’un cycle parcourant les méandres du genre à travers les époques (du cinéma muet au cinéma contemporain) et les archipels cinématographiques (de l’usine de rêve hollywoodienne au mélodrame japonais). Ce voyage jusqu’au bout des larmes illustre la rhétorique somptueuse du genre et une série de films de maîtres incontestés du mélodrame, tels que Douglas Sirk, Josef von Sternberg ou Rainer Werner Fassbinder, ainsi que des déesses du mélo telles que Greta Garbo, Marlene Dietrich ou Ava Gardner.

Parmi les genres cinématographiques, le mélodrame brille d’un éclat particulier. Avec le burlesque, il a dominé le muet : Griffith et Stroheim lui ont donné ses lettres de noblesse. À partir des schémas empruntés à la littérature et à la mythologie, le cinéma a créé, avec ses techniques propres, un univers romantique, voire féerique, dont les héroïnes ont noms Greta Garbo ou Bette Davis, Marlene Dietrich ou Joan Crawford. De cet univers sentimental, mais aussi pathétique, la violence n’est jamais absente : cataclysmes naturels, guerres et révolutions s’acharnent sur d’innocentes victimes qui n’aspirent qu’à goûter le bonheur dans le paradis retrouvé. Le mélodrame a ses thèmes de prédilection, comme l’exaltation de la Nature pastorale contre la Culture corrompue. Il obéit à des lois narratives complexes, où le goût du happy ending le dispute au fatalisme. Sa rhétorique somptueuse et subtile combine, en de multiples variations, les prestiges toujours renouvelés des stars aux lumineux visages, des décors et des éclairages, de la musique et du montage. »

Les séances à la rétrospective

Gone With the Wind

ME 27 | 03 à 19h00

USA 1939 | vostf | 220’ | c | De : Victor Fleming | Avec : Vivien Leigh, Clark Gable, Olivia de Havilland | D’après le roman de Margeret Mitchell ► 7 Oscars, 1939

En Georgie, en 1861, Scarlett O'Hara est une jeune femme fière et volontaire de la haute société sudiste. Courtisée par tous les bons partis du pays, elle n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes malgré ses fiançailles avec sa douce et timide cousine…

Un grand mélodrame qui suit l’évolution de caractère d’une femme, de ses amours intimement liées au devenir de sa classe sociale.

Séance avec entr’acte « Snack & Drink » | Tarif unique : 6,- €

The End of the Affair

Lu   01   |  04    à 18h30 + Je   11   |  04    à 20h30

Ralph Fiennes / Julianne Moore

The End of the Affair

USA 1999 | vostf | 102’ | c | De : Neil Jordan | Avec : Ralph Fiennes, Julianne Moore, Stephen Rea | D’après le roman de Graham Greene

Londres, 1939. Sarah, mariée à un homme riche qui ne la satisfait pas, s’éprend d’un romancier. Lors d’un bombardement où elle craint que son amant n’ait péri, elle fait vœu, s’il est encore vivant, de le quitter…

Les scènes sensuelles, très belles, entre Julianne Moore et Ralph Fiennes, laissent d’abord croire à un drame sentimental classique. Et puis, sans que le romanesque en souffre, la légèreté est remplacée par la gravité. On est dans l’ineffable, dans l’impalpable. Fidèle au roman, The End of the Affair évoque quelque chose d’inexorable, d’obsédant (comme la musique de Michael Nyman), opposant sa douceur et parfois sa cruauté à tous les rejets, à tous les regrets.

In the Mood for Love

Je   04   |  04    à 18h30 + Me  17   |  04    à 20h30

Wong Kar-wai

In the Mood for Love

Hong Kong 2000 | vostf | 98’ | c | De : Wong Kar-wai | Avec Maggie Cheung, Tony Leung  „ Prix d’interprétation pour Tony Leung, Cannes 2000

Hong Kong, 1962. Madame Chan, secrétaire et Monsieur Chow, journaliste, emménagent le même jour, dans le même immeuble.  Les croisements et les frôlements dans les couloirs étroits, les premiers échanges vont vite installer l’impression que cet homme et cette femme sont tout prêts à tomber amoureux l’un de l’autre. C’est ce qui arrivera, mais il ne se passera rien d’autre que des regards, de brèves conversations inachevées, de timides effleurements…

C’est une sorte de mélodrame épuré où la mise en scène, raffinée, joue sur les décors les costumes, les (re)cadrages ou la musique. Le couple adultère n’est jamais montré, l’attention se porte sur le couple abandonné où les sentiments sont tus, ou à peine exprimés à demi-mots, plutôt suggérés par des gestes esquissés, des regards, de vagues propos sous la pluie. Un film d’une subtile élégance sur un amour sublimé.

Raise the Red Lantern

Lu   08   |  04    à 20h30 + Ma  23   |  04    à 18h30

Zhang Yimou / Gong Li

Raise the Red Lantern

Chine 1991 | vostf | 125’ | c | De : Zhang Yimou | Avec: Gong Li, He Caifei, Cao Quifen

Chine, années 20. A 19 ans, la belle et pauvre Songlian interrompt ses études pour se marier avec maître Chen. Le riche quinquagénaire a déjà trois épouses, qu'il tient prisonnières dans différents pavillons de sa somptueuse propriété...

Le cinéma de Zhang Yimou accorde une importance capitale aux couleurs, avec un esthétisme et une virtuosité plastique qui, associés à la puissance mélodramatique de ses films, expliquent leur triomphe auprès du public asiatique et occidental. Epouses et Concubines fut le premier grand succès commercial chinois à l’étranger et fit de Gong Li la première star féminine chinoise et internationale. Le film est un éblouissement de chaque plan, sublime écrin pour la beauté et le talent de son actrice principale.

Parle avec elle

Me  10   |  04    à 18h30 + Lu   22   |  04    à 20h30

Pedro Almodóvar

Parle avec elle

Hable con ella Espagne 2002 | vostf | 112’ | c | De : Pedro Almodόvar | Avec : Javier Cámara, Darío Grandinetti, Leonor Watling ►Oscar du meilleur scenario original, 2003

Dans un hôpital, deux hommes sont au chevet de leurs petites amies plongées dans le coma et deviennent amis…

 

Un chef-d'oeuvre, entre feuilleton et mélodrame. Parle avec elle est un ample chant mélancolique sur la chair et l'esprit, le désir et les sentiments, la foi et la folie, l'art et la mort. Où le style n'écrase jamais son propos, mais le sert et le réhausse.

Two Lovers

Ma  16   |  04    à 18h30 + Ma  30   |  04    à 20h30

James Gray

Two Lovers

USA 1908 | vostf | 110’ | c | De : James Gray | Avec : Joachim Phoenix, Gwyneth Paltrow, Isabella Rossellini

New York. Leonard hésite entre suivre son destin et épouser Sandra, la femme que ses parents lui ont choisie, ou se rebeller et écouter ses sentiments pour sa nouvelle voisine, Michelle, belle et volage, dont il est tombé éperdument amoureux. Entre la raison et l'instinct, il va devoir faire le plus difficile des choix...

Two Lovers est un somptueux crève-cœur, plus noir désir que rose bonbon, dont on sort ébloui comme bouleversé.

Contacter
le service

Coordonnées

Cinémathèque

17, place du Théâtre
L-2613 Luxembourg
Administration, archives et bibliothèque
10, rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Horaires d'été du lundi au vendredi

Séances journalières à 18h30 et à 20h30
Ouverture billetterie : 30 minutes avant les séances

Horaires d'été du samedi et dimanche

Samedi : 19h et 21h30
Dimanche : 15h, 17h et 20h30