Aller au contenu principal
menu

Atouts

Les atouts les plus saillants du quartier sont :

  • une excellente connexion au réseau des transports publics,
  • la proximité de la Gare centrale,
  • une grande mixité sociale,
  • des espaces verts publics et de détente à proximité avec la vallée de l’Alzette et ses espaces verts et le parc du château d’eau à Kaltreis, et
  • une situation favorable aux services et commerces de proximité.

Situation géographique

Le quartier de Bonnevoie-Nord / Verlorenkost a une surface de 67.76 ha et est situé dans la partie est de la capitale. Il confine

  • au nord-est à Pulvermühl
  • au sud à Bonnevoie-Sud
  • à l’ouest à la Gare
  • au nord-ouest au Grund.

Population

Nombre d’habitants

  • 4.200 au 31.12.2017
  • Poids démographique : 3,61% de la population de la Ville de Luxembourg

Croissance de la population

  • 2012 : 3.905
  • 2013 : 4.005
  • 2014 : 4.040
  • 2015 : 4.095
  • 2016:  4.172

Infrastructures pour enfants

ÉCOLES

Écoles de Bonnevoie-Verger
62, rue du Verger, L-2665 Luxembourg
54, rue du Verger, L-2665 Luxembourg
Président : Pascale Schonckert

Plus d'infos

FOYER SCOLAIRE

Bonnevoie - Verger
39, rue du Verger, L-2665 Luxembourg

Plus d'infos

CRÈCHE MUNICIPALE

Crèche municipale rue de Chicago
9, rue de Chicago, L-1332 Luxembourg

Plus d'infos

Autres infrastructures

Culture, sports et loisirs

  • Rotondes
  • 4 aires de jeux
  • Stade Achille Hammerel
  • Stade Camille Polfer
  • 1 salle de gymnastique

Mobilité

  • 20 arrêts autobus
  • Lignes de bus qui desservent le quartier : 7, 30, 31
  • 1 station vel’oH !
  • 4 parkings en surface
  • 17 emplacements pour personnes à mobilité réduite

Historique

Le Verlorenkost a été marqué pendant des siècles par les ouvrages de fortifications qui s’y trouvaient. En 1807 le quartier a été ébranlé par une explosion de poudre qui a durement touché une large partie de la ville et de ses habitants.

Le développement du quartier de Bonnevoie-Nord est dû à l’accroissement rapide de la population au début du 20e siècle, qui a conduit à la construction de nombreux logements de service et sociaux. En 1925 une nouvelle école primaire a dû être construite dans la rue du Verger et en même temps des terrains de sport ont été aménagés. Le complexe « gendarmerie-police-armée » datant des années 1970 a été agrandi à partir de 2003 en cité policière.