Passer au contenu principal
menu

Qu'est-ce qu'un bon film? - Leçon 0

Lundi, 22 octobre 2018 à 19h

Toutes les raisons d’aimer le cinéma en 10 leçons

LEÇON 0 : TOUS LES FILMS NE SE VALENT PAS.
L’art d’aimer, d’apprécier, d’évaluer les films.

Par Vincent AMIEL
(professeur en études cinématographiques et audiovisuelles, Université Paris 1)

« J’ai participé pendant des années, au comité de rédaction de la revue Positif, à des référendums dans lesquels il s’agissait de donner la liste de ‘meilleurs films’, ‘films de chevet’, ‘films les plus importants’, etc. Et nous avions des discussions interminables sur la différence qui pouvait exister, précisément, entre un film de chevet (goût personnel, impressionnisme, durée du lien…), un film important (par ses innovations, son impact à la sortie, etc.), un chef-d’œuvre, sans que les critères ne soient jamais définitivement tranchés. Encore établissions-nous ces listes tous au même moment, et dans le même cadre. On sait à quel point ce type de classement évolue dans le temps…

Sans doute plus encore que la littérature, la peinture ou la musique, le cinéma a vu ses œuvres soumises à des fluctuations de jugement radicales et fréquentes. Cela tient en partie à une place qu’il a fallu s’approprier, définir, imposer au cours des premières décennies (et pas seulement) mais aussi aux fonctions très larges d’un art qui est dès l’abord un art populaire, et qui conserve vaille que vaille cette prétention alors même qu’il cherche une reconnaissance d’un autre ordre. Comment réunir des millions de spectateurs dans le monde entier tout en inventant un langage formel ? Comment parler du monde tout en répondant aux aspirations de distraction ? On essaiera de se repérer dans les multiples pistes qui font de l’appréciation cinématographique un art, auquel, comme Monsieur Jourdain, nous nous adonnons tous. Et en la matière les travaux pratiques sont bien aussi importants que le cours… » (Vincent Amiel)

Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films | en langue française | 60’

Conférence suivie d'un interlude gastronomique "finger food & meet the prof"

Vincent Amiel

Zéro de conduite

Zéro de conduite

France | 1933 | vo | 40’ | De : Jean Vigo | Avec Jean Dasté, Louis Lefebvre, Coco Goldstein

« Cette pochade poétique, anarchiste et libertaire est chargée d’une étonnante puissance de subversion. Jean Vigo fait preuve d’une invention visuelle foisonnante. » (Dictionnaire des films, Ed. Larousse)

Bonus : analyse du film par le conférencier après la projection

Contacter
le service

Coordonnées

Cinémathèque

17, place du Théâtre
L-2613 Luxembourg
Administration, archives et bibliothèque
10, rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Horaires d'été du lundi au vendredi

Séances journalières à 18h30 et à 20h30
Ouverture billetterie : 30 minutes avant les séances

Horaires d'été du samedi et dimanche

Samedi : 19h et 21h30
Dimanche : 15h, 17h et 20h30