Passer au contenu principal
menu

Maestro de la comédie ‘à l’italienne’

En collaboration avec le Festival du Film Italien de Villerupt et le Circolo Culturale Curiel

« Le plus drôle des réalisateurs italiens. » (Jean Tulard, Guide du cinéma)

« L’œuvre bariolée et pleine de facettes de Monicelli, avec l’ironie décapante comme constante, possède une rare cohérence esthétique et idéologique. Maître de la comédie  ‘à l’italienne’ aux côtés de Dino Risi, Ettore Scola, Luigi Comencini et Nanni Loy, ayant dirigé les plus grands comédiens de son époque, Mario Monicelli est l’auteur d’une œuvre immense réalisée en près de soixante ans de carrière. À partir de scénarios où voisinent les sujets originaux et les adaptations d’œuvres littéraires, Monicelli a donné à un genre longtemps décrié son affirmation définitive, retrouvant les voies de la tradition italienne du divertissement, celles de la commedia dell’arte : ‘Les héros de la commedia dell’arte sont toujours des désespérés, des pauvres diables qui se battent contre la vie, contre le monde, contre la faim, la misère, la maladie, la violence. Cependant, tout cela est transformé en rire, est transmué en raillerie, en élément de moquerie plus que de rire à gorge déployée. Cette démarche appartient à une tradition très italienne que j’ai toujours défendue : la comédie à l’italienne vient de là et il n’est pas vrai qu’elle soit vulgaire. Il y a un élément de grossièreté, mais cela n’a pas d’importance parce que la véritable donnée profonde, c’est l’élément de désespoir’ ». (Jean A. Gili)

« Moins obsessionnel que Risi, moins sentimental que Comencini, moins érotomane que Lattuada, Monicelli est aussi inégal qu’eux (beaucoup de films anodins et tombés aux oubliettes), mais sa palette est sans doute beaucoup plus variée. Capable de changer de style, d’une intelligence mordante, ses plus grandes réussites se caractérisent par des tonalités très différentes, même s’il excelle dans la satire grinçante (Nous voulons les colonels, Romances et confidences). » (Olivier Père, Les Inrockuptibles)

Les séances de la rétrospective

Totò cherche un appartement

Lundi     04 |11  à 18h30

Introduction à l’œuvre de Mario Monicelli par Mario Sesti (réalisateur, critique et journaliste de cinéma)  

En langue française | environ 15‘

Suivie de la projection de :

Totò cherche un appartement

Totò cerca casa Italie 1949 | vostf | 78’ |  De : Mario Monicelli et Steno | Avec : Totò, Alda Mangini, Lia Amanda, Folco Lulli  | D'après : la pièce ‘Il custode’ d’Alfredo Moscariello

Totò, sa corpulente épouse, sa pin-up de fille et son garnement de fils passent d’une habitation provisoire à une autre dans la Rome de l’après-guerre. Lorsqu’ils pensent avoir enfin trouvé l’appartement idéal, ils sont bernés par des escrocs…

En un certain sens, avec Totò cherche un appartement, apparaissent les premiers signes de la comédie ‘à l’italiene’ : le lien du comique, du divertissement, de la satire de mœurs, avec la réalité sociale naît un peu avec ce film-là.

Brancaleone aux croisades

Me  13 | 11       à 20h30

Brancaleone alle crociate Italie 1970 | vostf | 115’ | c | De : Mario Monicelli | Avec : Vittorio Gassman, Adolfo Celli, Stefania Sandrelli, Paolo Villaggio | Meilleur acteur (V. Gassman), San Sebastian Film Festival, 1971

Parti en croisade avec une bande de gueux, Brancaleone, ira de déconvenue en déconvenue…

Monicelli met en scène un Moyen Âge résolument réaliste, obscurantiste, cruel et surtout misérable.

Nous voulons les colonels

Me  20 | 11       à 20h45

Vogliamo i colonnelli Italie-France 1973 | vostf | 99’ | c  | De : Mario Monicelli | Avec : Ugo Tognazzi, Claude Dauphin, Duilio del Prete, François Périer 

En ces années post-68, un député veut profiter de la peur suscitée par les gauchistes pour fomenter un coup d’Etat. Il réunit quelques militaires, fascistes retraités, pour former son état-major. Cependant, les maladresses et bêtises à répétition contrecarrent leur plan de reconquête…

Sur un rythme trépidant, avec un mauvais goût affiché, Monicelli se complaît à croquer ganaches décorées, ecclésiastiques bedonnants et complices, hommes politiques ubuesques, tous emportés dans le tourbillon endiablé de leur quête imbécile du pouvoir. Aucun de ces pantins ridicules et hilarants ne trouve grâce à ses yeux…Un constat et un avertissement sous forme de grosse farce.

Romances et confidences

Lu   18 | 11       à 18h30

Romanzo popolare Italie 1974 | vostf | 105’ | c | De : Mario Monicelli | Avec : Ugo Tognazzi, Ornella Muti, Michele Placido | Prix du Meilleur scénario, David di Donatello Awards, 1975

Le délégué syndical Basletti défend ses ouvriers contre le témoignage d’un jeune policier, qui devient l’amant de sa femme…

L’histoire est racontée par Basletti/Tognazzi lui-même, dans un style de roman-photo (sa seule lecture) avec des arrêts sur l’image aux moments dramatiques. C’est ce qui donne à cette comédie aigre-douce son originalité.

Une famille formidable

Me  27 | 11       à 20h30

Parenti serpenti Italie 1992 | vostf | 105’ | c | De : Mario Monicelli | Avec : Tommaso Bianco, Renato Cecchetto,Marina Confalone, Alessandro Haber 

Comme chaque année la famille Colapietro, quatre frères et soeurs, leurs épouses et leurs enfants, se réunit pour fêter Noël chez leurs vieux parents. Tout va pour le mieux jusqu'au moment où les vieux parents annoncent que, trop âgés pour vivres seuls, ils ont décidé de s'installer chez l'un ou l'autre de leurs enfants. Alors là, ça déraille...

Mario Monicelli renoue avec la comédie italienne de la grande époque. Le scénario est bien construit autour de personnages typés et très présents, les situations et les gags sont enchaînés sur un bon rythme, les interprètes jouent admirablement le jeu.

Contacter
le service

Coordonnées

Cinémathèque

17, place du Théâtre
L-2613 Luxembourg
Administration, archives et bibliothèque
10, rue Eugène Ruppert
L-2453 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Horaires d'été du lundi au vendredi

Séances journalières à 18h30 et à 20h30
Ouverture billetterie : 30 minutes avant les séances

Horaires d'été du samedi et dimanche

Samedi : 19h et 21h30
Dimanche : 15h, 17h et 20h30