Passer au contenu principal
menu

Rétrospective

Raconter Belmondo, c’est décrire une structure schizophrénique qui a tenu l’histoire du cinéma français pendant une cinquantaine d’années. Sous Belmondo, il y a toujours eu « Bébel », sous l’acteur rêvant de premier prix au Conservatoire pointait le cabot décontracté, sous le fils de sculpteur à la présentation soignée se disputait la petite frappe badass aux poings véloces huilés d’alcool. Ce flic et voyou gouailleur et sentimental dont le visage représente la Nouvelle Vague comme le cinéma populaire a servi de portemanteau à tous les costumes du répertoire. Le professionnel, le solitaire, le marginal, l’héritier, l’alpagueur, le doulos, le voleur, le cerveau, le magnifique, l’incorrigible, l’animal, le guignolo… Belmondo, l’homme de tous les substantifs.

« Belmondo, ce n'est pas seulement le nom d'une star de cinéma, ce n'est pas seulement le nom d'un homme, c'est un verbe, qui représente la vitalité, le charisme, une force de l'Esprit. Cela représente la 'supercoolitude'. Voilà ce que veut dire Belmondo ! Voici le roi ! » (Quentin Tarantino) 

« Plus encore que Jean-Claude Brialy, Gérard Blain ou Jean-Louis Trintignant, Belmondo est l’acteur de la Nouvelle Vague. Celui qui, mieux que les autres, incarne la liberté de ton, l’irrévérence, la légèreté, l’air du temps de ce début des années 1960. Cette liberté, il va la garder en bandoulière pendant toute la décennie. » (Thierry Jousse, Les Inrockuptibles)

Programme en octobre

Ma 05 | 10 à 18h30 : À bout de souffle     
(France 1959 | vo | 90’ | De : Jean-Luc Godard)

Me 06 | 10 à 18h30 : Une femme est une femme  
(France 1961 | vo | 82’ | c | De : Jean-Luc Godard)

Je 07 | 10 à 20h30 : Le Doulos    
(France 1962 | vo | 108’ | De : Jean-Pierre Melville)

Lu 25 | 10 à 18h30 : Le Voleur    
(France 1967 | vo | 120’ | c | De : Louis Malle)

Ma 26 | 10 à 21h00 : Stavisky     ► 🎟
(France 1974 | vo | 116’ | c | De : Alain Resnais)  

Me 27 | 10 à 18h30 : Le Doulos     ► 🎟
(France 1962 | vo | 108’ | De : Jean-Pierre Melville)

Je 28 | 10 à 20h30 : À bout de souffle     ► 🎟
(France 1959 | vo | 90’ | De : Jean-Luc Godard)

Programme en novembre

Ma 02 | 11 à 18h30 : Pierrot le Fou     ► 🎟    
(France 1965 | vostang | 109’ | c | De : Jean-Luc Godard) 

Me 03 | 11 à 21h00 : Borsalino     ► 🎟  
(France 1970 | vo | 125’ | c | De : Jacques Deray) 

Je 04 | 11 à 18h30 : Le Magnifique     ► 🎟  
(France 1973 | vo | 92' | c | De : Philippe de Broca)

Lu 08 | 11 à 18h30 : L’incorrigible     ► 🎟  
(France 1975 | vo | 102' | c | De : Philippe de Broca)  

Ma 09 | 11 à 18h30 : Itinéraire d’un enfant gâté     ► 🎟  
(France 1988 | vo | 125' | c | De : Claude Lelouch) 

Ma 16 | 11 à 21h00 : Pierrot le Fou     ► 🎟  
(France 1965 | vostang | 109’ | c | De : Jean-Luc Godard) 

Me 17 | 11 à 20h30 : Le Magnifique     ► 🎟  
(France 1973 | vo | 92' | c | De : Philippe de Broca) 

Lu 22 | 11 à 21h00 : L’incorrigible     ► 🎟  
(France 1975 | vo | 102' | c | De : Philippe de Broca) 

Je 25 | 11    à 19h00 : Les Misérables     ► 🎟  
(France 1995 | vo | 174' | c | De : Claude Lelouch) 

Lu 29 | 11 à 18h30 : Borsalino     ► 🎟  
(France 1970 | vo | 125’ | c | De : Jacques Deray)

Ma 30 | 11 à 21h00 : Itinéraire d’un enfant gâté     ► 🎟  
(France 1988 | vo | 125' | c | De : Claude Lelouch) 

 

Agenda et plus d'informations sur les films

Contacter
le service

Coordonnées

Cinémathèque - Salle de cinéma

17, place du Théâtre
L-2613 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Horaires du lundi au vendredi

2 séances journalières, à 18h30 et à 21h00

Horaires du samedi et dimanche

Séances le samedi à 17h00 et 20h00
Séances le dimanche à 15h00, 17h30 et 20h00

Ouverture billetterie : 30 minutes avant les séances