Passer au contenu principal

Nom

  • Nom courant (français) : Foulque macroule
  • Nom scientifique : Fulica atra

Étymologie

Le mot Fulica est d’origine latine et signifie « foulque », et l’épithète spécifique atra vient du latin ater, atra, atrum, qui est la forme féminine d’ater, signifiant « noir foncé, terne ».

Répartition et habitat

La Foulque macroule est l’un des oiseaux les plus territoriaux et les plus agressifs des plans d’eau européens. Elle est connue pour entretenir des relations énergiques avec les individus de la même espèce, avec lesquels elle peut avoir des affrontements importants en raison de son sens particulier de la territorialité, notamment en période de reproduction.

Cet animal se nourrit généralement d’une grande variété de proies vivantes, comme des petits poissons, des nymphes de libellules, des tritons, des têtards et certaines larves d’insectes, mais il est connu pour s’attaquer aux œufs et aux poussins dans les nids d’autres oiseaux aquatiques. Bien que son régime alimentaire soit principalement basé sur les algues aquatiques, les céréales et les graines, il lui arrive de chercher sa nourriture dans les prairies, généralement à proximité des plans d’eau.

Biologie et conservation

Les observations montrent que les foulques peuvent être très agressives, même avec leur propre progéniture. Elles sont même connues pour attaquer et tuer brutalement leurs poussins en réponse à leur demande de nourriture.

Elles construisent généralement leurs nids avec une grande quantité de branches sèches et de matières organiques humides ; dans certains cas, elles incorporent même des déchets humains dans leur ouvrage. Les nids peuvent flotter ou être ancrés à des branches partiellement immergées. Les nids sont généralement fabriqués entre janvier et mai. Les couvées peuvent comporter jusqu’à 9 œufs, bien que 6 soit le nombre d'œufs le plus courant. Les deux parents se partagent le travail d’incubation. Les œufs éclosent après 21 jours. Les deux parents sont chargés de nourrir les poussins. Ils prennent soin de leurs petits pendant une période de 8 semaines au cours de laquelle les poussins deviennent progressivement indépendants.

La ville connectée

Suivez la Ville sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Suivez la Ville de Luxembourg sur les réseaux sociaux.