Passer au contenu principal

Nom

  • Nom courant (français) : Chevêche des terriers
  • Nom scientifique : Athene cunicularia

Étymologie

Athene vient du grec et fait référence à Athéna, déesse de la sagesse, de la guerre et des arts libéraux ; cunicularia vient du latin cunicularius, qui signifie « creuseur » ou « mineur » : le comportement caractéristique de cet oiseau est qu’il crée des tunnels pour nicher.

Répartition et habitat

La Chevêche des terriers est le représentant le plus répandu de la famille des Estrigidae en Amérique. On peut l’observer de l’Argentine au sud de la Floride et aux Caraïbes. Il faut toutefois noter qu’à ce jour, plus de 20 sous-espèces ont été identifiées, toutes très semblables les unes aux autres.

Cette petite chouette, qui ne mesure que 23 cm de long, peut être observée dans toutes les plaines américaines. C’est l’une des rares chouettes à être partiellement active pendant la journée, généralement autour des terriers souterrains qu’elle habite (elle peut avoir repris les résidences d’autres animaux comme des tatous ou des chiens de prairie).

Leur régime alimentaire, basé principalement sur les arthropodes et quelques rongeurs, fait de ces oiseaux un allié des agriculteurs et des producteurs de nourriture dans tous les écosystèmes qu’ils occupent. Ils constituent un important moyen de protection biologique des cultures, car ils sont également connus pour adapter leur alimentation en fonction des types de proies les plus présents chaque saison.

Cette chouette se caractérise par le fait qu’elle tolère des niveaux importants d’altération anthropique de son habitat et qu’elle peut adapter son régime alimentaire en conséquence. C’est là que réside la clé de la santé de sa population ; on pense que ces animaux jouissent d’une population raisonnablement stable.

Des études sur le régime alimentaire des populations équatoriennes ont identifié des proies pesant de 1 à 162 grammes. On a même retrouvé des écailles de poisson et certains serpents de la famille des Colubridae dans leurs excréments. Cependant, il a été déterminé que les arthropodes représentent plus de 70 % de leur alimentation quotidienne.

Ces chouettes ont généralement des couvées de 4 à 6 œufs en moyenne. Plus de 80 % des œufs éclosent, ce qui est la clé de l’abondance de cette espèce. Un autre facteur crucial de son succès, comme mentionné ci-dessus, est sa capacité à s’adapter aux espaces qui ont été affectés par les activités humaines.

La ville connectée

Suivez la Ville sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Suivez la Ville de Luxembourg sur les réseaux sociaux.