Passer au contenu principal
menu

Concept

Inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, les rues, ruelles et places de la Vieille Ville sont parmi les plus anciennes de notre capitale. Voilà pourquoi, la Ville se doit de mettre cet ensemble à sa juste valeur.

Le projet de réaménagement prévoit la création d’espaces généreux, harmonieux et facilement accessible à tous. Les rues et places seront fusionnées pour former une unité cohérente mettant en valeur autant le bâti historique que la qualité des espaces libres et soulignant l’attrait touristique et commercial de la Vieille Ville.

Ces mesures nous permettent d’améliorer la qualité de vie des riverains et visiteurs et de raccorder visuellement et matériellement différents espaces avec diverses fonctions. Les espaces libres de la Vieille Ville auront ainsi un aspect et un fonctionnement se rapprochant de leur aspect d’antan, avant les transformations infrastructurelles liées à l’arrivée de l’automobile.

Aménagement et accessibilité

Le projet de réaménagement de la Vieille Ville prévoit également de prendre en considération les différentes fonctions de l’espace public. Terrasses, places publiques, parvis et accès aux bâtiments seront clairement définis et mis en évidence. Des bornes et le mobilier urbain sépareront les différents espaces tout en garantissant une unité visuelle. L’ajout de groupements d’arbres aux endroits stratégiques complètera le projet.

Celui-ci permettra également de neutraliser les différences de niveaux topographiques dans cette partie de la capitale. L’objectif est de créer un maximum de formes plates tout en garantissant la protection des piétons. Cette uniformisation contribuera à augmenter l’attractivité des rues de la Vieille Ville car elle garantit leur accessibilité. Parents avec poussettes, personnes en chaises roulantes ou tout simplement des personnes plus âgées, la Vieille Ville pourra accueillir un maximum de personnes.

Travaux d'infrastructures

Afin de concentrer et de minimiser les nuisances résultant des travaux d’infrastructures, la Ville regroupe différentes interventions techniques individuelles dans l’organisation d’un seul chantier. Le réaménagement de la Vieille Ville permet de procéder en même temps au renforcement et/ou au renouvellement des canalisations, des conduites principales en eau et gaz ainsi que des réseaux secs comme l’électricité, les réseaux des téléopérateurs et l’éclairage public.

Ces travaux ont été planifiés en étroite collaboration avec le Service Circulation, afin de trouver le meilleur compromis entre avancement des travaux et accessibilité aux riverains.

Le choix de la superstructure

Le nouveau revêtement du sol couvrira les endroits qui sont actuellement revêtus de macadam ou qui présentent une multitude de revêtements différents. Les surfaces qui sont actuellement pavées seront majoritairement préservées. Les pavés ainsi récupérés serviront pour des réparations futures.

Une seule pierre sera mise en oeuvre. Tous les différents aménagements sont réalisés avec le même matériau : un granit beige. Celui-ci a déjà pu faire ses preuves dans la rue de l’Eau où un échantillon grandeur nature a été réalisé lors des travaux d’infrastructures réalisés en 2009 / 2010.

Les formats de pavé utilisés sont des parallélépipèdes rectangle de forme allongée. Les longueurs varient entre 40 et 80 cm, les largeurs varient entre 10 et 20 cm. L’épaisseur des pavées est de 15 cm et la direction de pose est perpendiculaire à l’axe routier. Cet éventail de tailles différentes permet d’atteindre un aspect visuel qui se rapproche de celle des pavages anciens. En effet, bien que la pose soit ordonnée, le choix judicieux du mélange des diverses tailles de pavé permet un jeu de teintes et de réflexion de la lumière qui confère de la profondeur à l’ensemble. 

Fouilles archéologiques

Lorsque des travaux d’aménagement ou d’infrastructures ont lieu dans une zone de grande importance historique au coeur de notre capitale, il est primordial de mener des fouilles préventives pour déterminer la présence éventuelle de vestiges archéologiques. L’étude des témoins de notre passé permet ainsi de préciser l’évolution de la Vieille Ville et d’assurer une documentation de qualité de notre patrimoine.

Voilà pourquoi, la Ville travaille main dans la main avec le Centre national de recherche archéologique. Ainsi, au fur et à mesure de l’avancement du chantier, chaque tranchée sera d’abord à la disposition des archéologues pour une période déterminée. C’est seulement après cette phase que les équipes de chantier commencent à effectuer les travaux d’infrastructures proprement dits. Cette façon de procéder a l’avantage de travailler avec des délais connus à l’avance. Ceci permet ainsi une planification idéale du chantier tout en respectant l’importance de notre patrimoine historique.

Les délais et le phasage du projet

L’ensemble des travaux de réaménagement de la Vieille Ville seront exécutés sur plusieurs années et ce depuis septembre 2014 par phases distinctes.

Une première phase s'est concentrée sur la rue Sigefroi et a a été achevée en 2016.

Depuis, la deuxième phase a été entamée, la rue de l'Eau et la rue du Rost, les travaux dans ce secteur se termineront au cours de l'automne 2017.

Contacter
le service

Coordonnées

Info-box

20-22, rue des bains
L-1212 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Lundi-vendredi

8h30-17h

Coordonnées

Rocade

3, rue du Laboratoire
L1911 Luxembourg

S'y rendre en bus