Passer au contenu principal
menu

Inauguration du projet d’art urbain BOX à la place des Bains

Inauguration_BOX_Prendre de la Hauteur_Laurent Turping_15.11.2019
15.11.2019
Art et culture

Ce vendredi 15 novembre 2019, Madame Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg, a inauguré sur la place des Bains, côté boulevard Royal, le projet d’art urbain BOX, initié et coordonné par l’artiste Joël Rollinger, en collaboration avec la Coordination Espace public, la Coordination culturelle, le Service Hygiène et le Service Forêts de la Ville.

L’idée principale du projet est de conférer une fonction nouvelle à la caisse en bois installée tous les ans autour de la fontaine sphérique de la place des Bains pour la protéger des conditions météorologiques hivernales, en l’utilisant de support pour la création artistique. Ainsi, la caisse est utilisée comme socle pour l’installation d’une œuvre d’art éphémère (4 à 6 mois selon la météo) et tous les ans un autre artiste ou collectif d’artistes pourra s’approprier cet espace.
 

« Prendre de la Hauteur » de Laurent Turping  

Après l’œuvre « Den Tuerm » de Jürgen Berg, membre du collectif cooperationsART, exposée à l’occasion de la première édition du projet BOX en 2018, c’est la sculpture « Prendre de la Hauteur » de l’artiste Laurent Turping qui orne désormais la place des Bains le temps d’une saison.

Laurent Turping travaille exclusivement avec le bois, notamment le chêne, et réalise des œuvres figuratives inspirées de l’art brut, en utilisant la tronçonneuse. À travers son œuvre « Prendre de la Hauteur », l’artiste souhaite interroger les passants sur la hiérarchie des relations humaines. Laurent Turping a dit à propos de l’œuvre exposée à la place des Bains :

« Je sculpte le bois en me laissant guider par les formes naturelles du matériau et associe le plaisir du travail manuel avec celui des rencontres humaines. Une fois l’œuvre installée, je cède aux forces naturelles la liberté de continuer ce travail.Pour la présente œuvre, le tronc est sculpté exclusivement à la tronçonneuse, dont les traces restent visibles sur la sculpture. Cet état brut du bois est synonyme des imperfections propres à l’Homme, visuelles, corporelles, intellectuelles… Le titre est à double sens : il signifie le champ de vision lointain de l’observateur qui est surélevé, mais aussi le rapport de force, justifié ou non, entre l’ascendant et le descendant. »

Contacter
le service

Coordonnées

Cercle Cité

Entrée : 2A, rue Genistre
L-1623 Luxembourg
Adresse postale :
Administration communale
L-2090 Luxembourg

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi

de 8h30 à 17h