Passer au contenu principal
menu

F(l)ight Sketches - for Bert Theis

Date

du 30.03 au 05.05 - 2019

Place

Cercle Cité
Place d'Armes
L-1136 LUXEMBOURG
F(l)ight Sketchesfor Bert Theis est une exposition organisée par le Cercle Cité dans le cadre de Arcipelago Bert Theis, une série de manifestations initiée par le Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean­­. 

Elle réunit douze artistes. Les uns gravitaient autour de Isola Art Center à Milan, la plateforme d'expérimentation et de débats dont Bert Theis était l'une des figures rassembleuses. Les autres sont des amis ou des artistes dont les démarches conceptuelles ou politiques sont proches de la sienne. 

Irene Coppola, Edna Gee et Edith Poirier, Renk Ozer Sarp et les membres du groupe Serio Collective ont suivi les cours de Bert Theis lorsqu'il enseignait à NABA (Nuova Accademia Belle Arti). Avec Barbara Barberis et Paola di Bello ils ont tous, d’une manière ou d’une autre, participé à Isola Art Center, adoptant l'idée d'actions sur le principe du fight-specific. Celui-ci vise entre autres, à imaginer des alternatives au monde capitaliste dominant et à soutenir et montrer les efforts des personnes qui tentent de créer des utopies concrètes, à l’exemple de l’usine autogérée RiMaflow dans la périphérie de Milan. 

Jeff Weber et le collectif Common Wealth sont lauréats de la Bourse Bert Theis qui récompense des démarches novatrices. Le projet Common Wealth, initié par Claudia Passeri, réunit des artistes et théoriciens dans un village d’Ombrie pour réfléchir autour des thèmes du paysage et de l’héritage, tandis que Jeff Weber explore l’univers conceptuel de la photographie en empruntant une voie personnelle, expérimentale et empreinte de poésie.

Photographes et vidéastes, mais aussi dramaturges, Karolina Markiewicz & Pascal Piron s’intéressent aux mouvements sociaux et aux expériences individuelles découlant des tensions dans le monde actuel, qui dans leurs œuvres acquièrent souvent une dimension métaphorique. 

Pour son projet Memoria Episodika, Edmond Oliveira puise dans la mémoire de l’immigration portugaise au Luxembourg, dont il est lui-même issu, révélant entre autres les aspérités des parcours individuels souvent lissées par l’histoire officielle.

La série de diapositives Le va-et-vient du Mont Saint-Watou de Simone Decker, réalisée sur place et sans montage photographique, évoque la capacité de l’art à donner une autre image du monde et à le transformer par l’imagination : elle relie, non sans humour, la notion d’envol libérateur et de combat induite par le titre de l’exposition. 


Exposition produite par le Cercle Cité.
En collaboration avec le Mudam Luxembourg - Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, dans le cadre du projet Arcipelago Bert Theis

Artistes exposés : Barbara Barberis, Common Wealth (curated by Claudia Passeri), Irene Coppola, Simone Decker, Paola di Bello, Edna Gee, Karolina Markiewicz & Pascal Piron, Edmond Oliveira, Edith Poirier, Jeff Weber.
Avec la contribution de Renk Ozer Sarp et Serio Collective.

Commissaires : Angelo Castucci, Enrico Lunghi

Vernissage le samedi 30.03.2019 à 11:30
Cercle Cité, rue du Curé – Luxembourg
En présence des artistes

13:00 - 13:30 : Performance musicale de Steve Kaspar et Nataša Grujović

Pendant la durée de l'exposition :
Visite guidée gratuite tous les samedis à 15:00
30.03 (FR) – 06.04 (EN) – 13.04 (LU) – 20.04 (FR) – 27.04 (EN) – 04.05 (FR)

 

Détails date et heures

Mars 2019
30.03 au 05.05
Heures d'ouverture
Lundi:
De 11:00:00 à 19:00:00
Mardi:
De 11:00:00 à 19:00:00
Mercredi:
De 11:00:00 à 19:00:00
Jeudi:
De 11:00:00 à 19:00:00
Vendredi:
De 11:00:00 à 19:00:00
Samedi:
De 11:00:00 à 19:00:00
Dimanche:
De 11:00:00 à 19:00:00