Lydie Polfer

Xavier Bettel

Née le 22 novembre 1952 à Luxembourg

Mère d'une fille issue du mariage avec M. Hubert WURTH

42, place Guillaume II
L-2090 Luxembourg

Tél: 4796-2660

Fax: 22 74 99

Envoyez un mail à Lydie Polfer.

FORMATION

  • Examen de fin d'études secondaires (Lycée Robert Schuman), 1972
  • Maîtrise en droit (Université de Grenoble), 1976
  • Diplôme d'Etudes Approfondies (D.E.A.) en Intégration Européenne (Centre Universitaire de Recherches Internationales et Européennes, Grenoble), 1977

 CARRIERE PROFESSIONNELLE

  • Inscription au Barreau des Avocats à Luxembourg, 1977

CARRIERE POLITIQUE

  • Plan national et européen
    • Membre de la Chambre des Députés de juin 1979 à octobre 1985 et de 1989 à juin 1990 et de 1994 à 1999
    • Membre du Parlement Européen de 1985 à 1989 et depuis 2004
    • Président du Parti Démocratique de 1994 à 2000
    • Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères d'août 1999 à juillet 2000
    • Ministre de la Fonction Publique de 1999 à 2004
  • Plan local
    • Bourgmestre de la Ville de Luxembourg de 1982 à 1999
    • Membre du conseil communal de la Ville de Luxembourg de 1982 à 1999 et depuis le 28 novembre 2005
    • Echevin de la Ville de Luxembourg depuis janvier 2000
    • Bourgmestre de la Ville de Luxembourg depuis décembre 2013

DISTINCTIONS HONORIFIQUES

  • Docteur Honoris Causa de l'Université de Miami (Ohio), août 1988
  • Grand Officier de l'Ordre de Mérite Civil et Militaire d'Adolphe de Nassau
  • Commandeur de la Légion d'honneur
  • Et autres

Le bourgmestre préside au conseil communal et au collège échevinal. Il signe les règlements et arrêtés du conseil communal et du collège des bourgmestre et échevins, les publications, les actes et la correspondance de la commune.

En outre, le bourgmestre est seul habilité à prendre les mesures d'exécution en matière de police. Aussi délivre-t-il, en cette qualité, les autorisations de bâtir. La police des spectacles est de son ressort, il peut même interdire des manifestations qui risquent de troubler l'ordre public.

En cas d'émeutes, d'atteintes ou de menaces graves à la paix publique ou d'autres événements imprévus, lorsque le moindre retard pourrait occasionner des dangers ou dommages pour les habitants, le bourgmestre peut requérir directement l'intervention de la force publique.

Attributions