Qualité de l'air

La qualité de l'air joue un rôle essentiel pour la santé des humains et l'environnement en général. Une trop forte pollution atmosphérique provoque des maladies telles que l'asthme, les bronchites ou encore l'emphysème, et cause les pluies acides.

Mesures en temps réel

La qualité de l'air est mesurée en continu par l'Administration de l'environnement au Centre-Ville et à Bonnevoie. Une dizaine de polluants sont surveillés, dont le monoxyde et le dioxyde d'azote (NOx) , les particules fines (PM10), le dioxyde de soufre (SO2), le monoxyde de carbone (CO) et l'ozone (O3).
Les données en temps réel peuvent être consultées sur le site du Ministère du développement durable et des Infrastructures.

Mesures communales de la qualité de l'air

Les oxydes d'azote représentent actuellement le principal polluant athmosphérique en ville. Issus principalement de la combustion de carburants dans les véhicules, ils dépassent les limites le long de certaines axes de circulation. Afin de disposer de mesures ciblées et planifier à terme une régulation des flux routiers en fonction de la qualité de l'air, la Ville de Luxembourg a acquis sa propre station de mesure semi-mobile. Les résultats de ces mesures sont publiées ci-après sous forme de bulletin mensuel. Les données issues de comptages de trafic du septembre au décembre révèlent le lien étroit entre trafic et qualité de l'air.

Les bulletins de la qualité de l'air mensuels pour Luxembourg-Hamilius 2013:

Janvier  2013 Février 2013 Mars 2013 Avril 2013
Mai 2013 Juin 2013 Juillet 2013 Aout 2013
Septembre 2013 Octobre 2013 Novembre 2013 Décembre 2013


Le Plan Qualité Air

La Ville de Luxembourg a participé avec le Ministère du Développement durable et des Infrastructures à l'établissement d'un plan qualité air. Ce plan détermine les principales sources d'émission d'oxydes d'azote et de particules fines et définit un programme d'actions pour lutter contre la pollution de l'air.

Luftreinhalteplan - AIRLes actions de la Ville visant à améliorer la qualité de l'air concernent surtout la circulation routière :

  • développement de la mobilité douce (vélos et piétons),
  • modernisation des transports en commun,
  • acquisition de voitures de service au gaz et hybrides,
  • apaisement et fluidification de la circulation par régulation dynamique des feux de signalisation, par zones 30km/h dans les quartiers et par zones de rencontre,
  • planification du projet de tram léger.

Mais le domaine de l'énergie est aussi concerné :

  • conseil en énergie et aides financières,
  • extension de la substitution du chauffage urbain au chauffage individuel,
  • adaptation des émissions de futures centrales de chauffage.

Feu de bois

Téléchargez le flyer feu de bois qui vous donne quelques conseils pour éviter un feu de bois mal géré qui dégage non seulement des fumées et odeurs incommodantes pour le voisinage, mais aussi des produits polluants tels que particules fines et dioxines nocives pour la santé.