Tativision

Rétrospective Jacques Tati & films communiquants

Mononcle_01

« Tout communique ! » (Madame Arpel dans Mon oncle)

« Je veux que le gag ait le plus possible de vérité. » (Jacques Tati)

« Le gag nous environne. » (Jacques Tati)

« Tati qui vient du mime et du cirque est aussi le premier grand comique moderne» ( Serge Daney) 

« Il y a un ‘paradoxe Tati’ ; cet homme, qui n’a réalisé que six longs métrages, a laissé une empreinte indélébile dans le cinéma. Par quoi se définit l’originalité si périlleuse de Tati ? Par une écriture et par une conception très hardies du gag où le plan d’ensemble est dominant (il unit plusieurs gags simultanés et les relie à l’environnement). Le plan-séquence exalte, dans les gestes, les objets, les instants, le poids de leur durée vivante ; la bande-son retire à la parole sa dimension signifiante, édifie en langage les sons et les bruits, désobéissant le plus souvent aux impératifs du volume et de la distance. Son comique est neuf, ses gags conservent les mécanismes du burlesque, mais ils en rejettent le contenu irrationnel. Ils sont non seulement réalistes, mais concrètement véritables. Tati prend le parti de rire et faire rire du monde tel qu’il est… » (Barthélémy Amengual, Dictionnaire du cinéma, Ed. Larousse)

« Tout en s’inscrivant dans le sillage des grands cinéastes-interprètes du cinéma muet — Chaplin, Keaton, Lloyd, etc. — et en ayant, comme eux, imposé dans l’imaginaire collectif une figure visuelle immédiatement identifiable comme Monsieur Hulot - le style de Tati est à ce point singulier qu’il paraît difficile de lui trouver un compagnon de route ou un successeur attitré. On peut cependant réfléchir à des effets de proximité avec d’autres cinéastes en dehors du registre comique, chez lesquels on peut trouver des préoccupations similaires aux siennes. (Antoine Gaudin, Diakritic)

________________________________________

Lu 01 | 05 à 20h30 version couleurs !
Ma 09 | 05 à 18h30 version coloriée au pochoir !
Jour de Fête
France 1947 | vo | 70’ | De : Jacques Tati | Avec : Jacques Tati, Paul Frankeur, Guy Decomble

avant-programme :
Soigne ton gauche
France 1936 | vo | 20’ | De : René Clément | Avec : Jacques Tati | Scénario : Jacques Tati

Me 10 | 05 à 20h30 + Ma 23 | 05 à 18h30
Les Vacances de Monsieur Hulot
France 1953 | vo | 87’ | De : Jacques Tati | Avec : Jacques Tati, Nathalie Pascaud, Louis Perrault ► Prix de la Critique internationale, Cannes 1953

Je 18 | 05 à 20h30 + Me 31 | 05 à 18h30
Mon oncle
France 1958 | vo | 115’ | c | De : Jacques Tati | Avec : Jacques Tati, Jean-Pierre Zola, Alain Bécourt | Oscar du Meilleur film étranger, 1959

Me 24 | 05 à 20h30
Steamboat Bill, Jr.
USA 1928 | int.fr. + ang. | 70’ | De : Charles F. Reisner, Buster Keaton | Avec : Buster Keaton, Tom McGuire, Ernest Torrence | accompagnement live au piano

avant-programme :
One Week
USA 1920 | int.fr. | 25’ | De : Edward F. Cline, Buster Keaton | Avec : Buster Keaton, Sybil Seely, Joe Roberts | accompagnement live au piano

Je 04 | 05 à 18h30 + Lu 15 | 05 à 18h30
Yoyo
France 1965 | vo | 92’ | De : Pierre Etaix | Avec : Pierre Etaix, Claudine Auger, Philippe Dionnet |
►Prix OCIC et Meilleur film pour la jeunesse, Festival de Cannes 1965

Me 03 | 05 à 18h30 + Ma 16 | 05 à 18h30
The Party
USA 1968 | vostf | 99’ | c | De : Blake Edwards | Avec : Peter Sellers, Claudine Longet, Marge Champion

Ma 02 | 05 à 18h30 + Me 17 | 05 à 20h30
Au loin s’en vont les nuages
Kauas pilvet karkaavat Finlande 1996 | vostf | 96’ | c | De : Aki Kaurismäki | Avec : Kati Outinen, Kari Väänänen, Elina Salo
►Prix OCIC, Festival de Cannes 1996 ; Meilleur film et Meilleure actrice, Jussi Awards 1997

Lu 22 | 05 à 18h30 + Me 31 | 05 à 20h30
Intervention divine
Yadon ilaheyya France-Maroc-Allemagne-Palestine 2002 | vostf + all | 92’ | c | De : Elia Suleiman | Avec : Elia Suleiman, Manal Khader, George Ibrahim
►Prix du jury et Prix FIPRESCI, Festival de Cannes 2002

Je 18 | 05 à 18h30 + Ma 30 | 00 à 18h30
Mr. Bean’s Holiday
GB-France-Allemagne 2007 | vostf+all | 90’ | c | De : Steve Bendelack | Avec : Rowan Atkinson, Willem Dafoe, Steve Pemberton, Emma de Caunes, Jean Rochefort